un peu d’équité en dernière minute...

Lettre d’André Gerin à Pierre Laurent

Cher Pierre,

Ton intervention dans l’Huma, ce matin, est loin d’être banale. Il n’y aurait pas d’autre possibilité que de choisir un ex-dirigeant socialiste pour l’élection présidentielle. Nous ne sommes plus en 1965 ou en 1974. Nous avons vécu les dégâts pour la cause révolutionnaire de la candidature unique. Nous en avons tiré les leçons. Malgré cela, tu confirmes la poursuite d’une rupture historique du PCF qui le satellise toujours un peu plus autour du Parti socialiste.

Je te cite : « La proposition de la conférence nationale n’est pas un choix par défaut construit contre une autre proposition, c’est un choix positif qui prendra toute sa valeur avec l’engagement des communistes dans la campagne. »

Tu ignores la candidature d’André Chassaigne. Tu n’envisages même pas les avantages qu’il y aurait pour le PCF à avoir un candidat communiste. Tu ne te poses même pas la question de savoir si ce candidat communiste ne pourrait pas finalement obtenir à la présidentielle un meilleur score qu’un Mélenchon, dont tout le monde se rend compte à quel point sa candidature est plombée pour ce qui concerne le PCF.

Cette « autre proposition », comme tu l’appelles, serait pour toi un choix négatif. J’aimerais savoir pour qui ? J’aimerais savoir pour quoi ?

Il serait préoccupant et dommageable pour la souveraineté des communistes, pour le vote des 16, 17, 18 juin, que l’on n’entende qu’un son de cloche. Il est indispensable qu’André Chassaigne puisse s’exprimer dans l’Huma afin que les communistes aient toutes les cartes en main.

C’est aux communistes d’avoir le dernier mot et de choisir entre André Chassaigne et Jean-Luc Mélenchon, surtout qu’à ce jour, l’accord avec les composantes du Front de gauche est loin d’être réglé.

Je me permets de t’interpeller pour qu’il y ait un peu d’équité en dernière minute.

Reçois, Cher Pierre, mes fraternelles salutations.

André GERIN

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).

Commentaires récents