Haïti//République populaire de Chine : Un choix d’avenir.

, par  dariokhos

Le 2 février 2017 à 22:54, par dariokhos En réponse à : Haïti//République populaire de Chine : Un choix d’avenir.

Tu as parfaitement raison, camarade Gilles. Il y a belle lurette que plus personne ne construit le socialisme en Chine.
Je me souviens d’avoir lu, dans les années 90, je crois un texte de Losurdo, que j’estime par ailleurs, expliquant que ceux qui doutaient se trompaient : en Chine, on faisait la NEP...
Eh bien je trouve que la NEP dure pas mal : la NEP comme substitut au socialisme, il fallait le faire.
Et quand je pense que ce sont les parents et les grands parents de ces bureaucrates du capitalisme d’Etat qui traitaient l’URSS de social-impérialiste.
Je suis enfin surpris de la réponse qui t’est faite. Tu n’exprimes ni doute, ni incompréhension, tu dis comme moi, simplement, que la Chine est aujourd’hui un pays impérialiste.
Le fait de construire des routes et des hôpitaux (ils le font en Afrique) ne fait pas d’eux des progressistes. Déjà, s’ils étaient communistes, ils appliqueraient la maxime de Mao : "Plutôt que de donner du poisson au peuple, apprends lui à pêcher" ; or la construction des routes et de hôpitaux, livrés clés en main est le fait, de A jusqu’à Z des compagnies chinoises et de leurs salariés chinois, avec parfois des sous-traitants malais de la Pétronas.
Si la Chine "aide" Haïti, c’est qu’il y a du fric à se faire et la place d’impérialisme dominant à gagner face aux USA.

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).