Le plan en Chine : bilan 2012 et projet 2013...

, par  pam , popularité : 2%

Deux documents reçus du Parti Communiste Chinois qui sont utiles pour comprendre la réalité politique chinoise, se rendre indépendant des représentations idéologiques dominantes d’une Chine qui serait une grande puissance dictatoriale conquérant le monde à partir de l’exploitation de très bas salaires...

Or, les éléments de discussion du plan à partir du bilan 2012 et du projet 2013 nous révèlent une Chine beaucoup plus proche de nous, avec des préoccupations qui font écho aux nôtres sur le niveau de vie, l’aménagement équilibré du territoire, le développement durable et la mixité énergétique, l’investissement et l’augmentation du pouvoir d’achat...

C’est une découverte un peu dérangeante d’identifier le point de vue d’un gouvernement dirigé par un parti communiste dans le plus grand pays du monde et qui parle de socialisme et de marché, de salaires et de capitaux...

On peut lire ce document avec deux préoccupations...
- chercher sans le trouver un modèle de socialisme qu’on pourrait rapprocher de nos propres projets, et être déçu de ne trouver que des mesures qui pourraient être prises dans notre société capitaliste si elle n’était pas dirigée par la bourgeoisie... De fait, ce document montre bien la "coexistence" de socialisme et de capitalisme et le choix profond du PCC de jouer de cette interpénétration. Autrement dit, pour être provocant, est-ce que le socialisme, c’est le capitalisme non dirigé par la bourgeoisie ?
- constater que beaucoup des actions proposées seraient des objectifs utiles à notre propre peuple, et qu’ils ne collent pas avec l’image dictatoriale et capitaliste qu’à la Chine dans nos médias... Quel gouvernement de la France se fixerait un objectif mesurable d’augmentation du pouvoir d’achat de tous ? de rééquilibrage des zones rurales et urbaines ? d’accroissement de la part des échanges internes, de développement de l’économie circulaire ?

Sans oublier que nous ne cherchons pas de modèle, et qu’il faut comprendre la Chine pour interagir avec elle, pas pour chercher à la copier !

Attention, il s’agit d’un rapport sur le plan à l’assemblée nationale populaire. On trouvera sur ce site le rapport d’activité au dernier congrès du PCC qui évoque l’analyse des classes sociales, des contradictions, des luttes politiques...

Le document complet est disponible en attaché (30 pages), mais pour donner une idée de son contenu, voilà le plan global avec quelques éléments illustrant les titres...

Pour compléter, un autre document est joint, le rapport d’activité du gouvernement devant l’assemblée nationale populaire... Petit jeu, comparer avec le discours du premier ministre en France, ou le discours sur l’état de l’union aux USA... qui accepte le risque d’un bilan concret d’activité ?

Sur le bilan 2012

- I) L’économie a fonctionné de manière stable
- II) La hausse des prix a connu un ralentissement régulier.
- III) La place essentielle de l’agriculture dans l’économie nationale a été renforcée.
- IV) La restructuration économique a été accélérée.
- V) Les économies d’énergie, la réduction des émissions polluantes et la protection de l’environnement ont bien progressé.
- VI) La réforme et l’ouverture sur l’extérieur ont gagné en profondeur.
- VII) Les efforts déployés pour garantir et élever le niveau de vie de la population ont porté de nouveaux fruits.

Les Objectifs 2013

- Assurer une croissance économique régulière.
-  Rendre notre développement durable, plus équilibré et mieux coordonné.
-  Maintenir la stabilité des prix.
-  Porter à un palier plus élevé le niveau de vie de la population.
-  Continuer à améliorer la balance des paiements internationaux.

Les tâches 2013

I) Renforcer et améliorer le contrôle macroéconomique.
- (1) Il faut continuer à appliquer une politique budgétaire de relance
- 2) Il faut poursuivre une politique monétaire prudente.
- (3) Il faut procéder à une bonne orchestration et interaction des politiques concernant les finances, la monnaie, l’industrie, la gestion des terres et l’environnement,
- (4) Nous nous attacherons à la régulation de l’activité économique.

II) Accroître la demande intérieure.
- (1) Améliorer le pouvoir d’achat des ménages
- (2) Promouvoir la montée en gamme de la consommation.
- (3) Créer un environnement favorable à la consommation.
- (1) Optimiser la structure des investissements.
- (2) Impulser la réalisation des projets prioritaires.
- (3) Stimuler les investissements non publics.

III) Mener à bien notre travail en faveur du sannong [1]
- (1) Stabiliser la production des principaux produits agricoles
- (2) Intensifier la construction d’infrastructures agricoles et rurales.
- (3) Favoriser un accroissement continu des revenus de paysans.
- (4) Promouvoir de manière efficace la réforme dans les régions rurales
- (5) Promouvoir un développement cohérent des régions urbaines et rurales.

IV) Maintenir la stabilité globale des prix.
- (1) Garantir l’approvisionnement du marché. À cet effet, nous travaillerons à l’application effective du système rendant le gouverneur d’une province responsable du « sac de riz » et le maire d’une ville, du « panier de la ménagère ».
- (2) Favoriser la fluidité du marché. Nous appliquerons un plan de travail global visant à réduire les coûts de circulation des marchandises et à la rendre plus fluide.
- (3) Parfaire les mécanismes de régulation. Le système de surveillance et d’alerte en matière de prix sera renforcé. Le réajustement des prix contrôlé par l’État doit s’effectuer avec une intensité et un rythme raisonnablement déterminés.
- (4) Renforcer le contrôle sur les prix. Nous continuerons à passer au crible les facturations injustifiées ...
- (5) Bien orienter l’opinion publique. Il faut bien la sensibiliser à la politique sur les prix et guider judicieusement les anticipations de la société.

V) Accélérer la reconversion et la mise à niveau des industries.
- (1) Résoudre les contradictions dues aux surcapacités de production.
- (2) Renforcer l’innovation en tant que force motrice.
- (3) Intensifier le développement du secteur des transports et de l’énergie.
- (4) Élever le niveau de développement du secteur des services.

VI) Promouvoir l’urbanisation avec un zèle avisé.
- (1) Intensifier la planification et la conception de projets.
- (2) Accroître la capacité multifonctionnelle des agglomérations urbaines
- (3) Faire avancer les démarches administratives visant à accorder le statut de citadin aux habitants ruraux qui s’installent dans les villes.

VII) Impulser le développement harmonieux des différentes régions.
- (1) Optimiser les structures de l’aménagement de l’espace territorial.
- (2) Accorder la primauté à la mise en valeur de l’Ouest.
- (3) Réaliser le redressement général des anciens centres industriels, notamment ceux du Nord-Est.
- (4) Promouvoir vigoureusement le redressement du Centre.
- (5) Soutenir activement les régions de l’Est pour qu’elles se développent en premier.
- (6) Continuer à apporter un soutien accru au développement des anciennes bases révolutionnaires, des régions peuplées d’ethnies minoritaires, des régions frontalières et des régions démunies.

VIII) Poursuivre efficacement la construction d’une société économe en ressources et respectueuse de l’environnement.
- (1) Parfaire les mesures politiques et les divers mécanismes à cette fin. Il faut créer à titre expérimental des zones écologiques modèles.
- (2) Surveiller rigoureusement les secteurs cibles et mener à bien les projets prioritaires.
- (3) Accélérer le développement de l’économie circulaire.
- (4) Renforcer la protection de l’environnement et des écosystèmes.
- (5) Mener à bien l’action contre le changement climatique.

IX) Continuer à approfondir la réforme et à élargir l’ouverture.
- (1) Renforcer la direction globale et la coordination générale de la réforme.
- (2) Donner une impulsion plus énergique à la réforme des entreprises.
- (3) Poursuivre avec prudence la réforme des prix.
- (4) Poursuivre de façon approfondie la réforme du système de la santé publique. Il faut perfectionner le système d’assurance maladie pour le peuple tout entier,
- (5) Accélérer la réforme du système budgétaire, fiscal et financier, ainsi que celle du mode d’investissement.Il faut parfaire le système des finances publiques dans lequel les moyens des administrations, du niveau central à l’échelon provincial, sont rigoureusement calculés en fonction de leurs attributions.
- (6) Approfondir la réforme du système de distribution des revenus. (...) maintenir notre système basé principalement sur la rémunération selon le travail fourni et accompagné de multiples formes de distribution. En même temps, on continuera à considérer comme également importantes la distribution primaire et la redistribution...
- (7) Poursuivre la réforme dans les secteurs éducatif, scientifique, technique et culturel. Il faut continuer de mener dans l’éducation la réforme expérimentale axée sur l’équité et la qualité,..
- (1) Promouvoir un développement régulier du commerce extérieur.
- (2) Veiller à accroître nos avantages et nos performances générales dans le domaine de l’utilisation des capitaux étrangers.
- (3) Accélérer notre marche vers l’extérieur.

X) Garantir et améliorer le niveau de vie de la population.
- (1) Pour exécuter le programme national de l’édification du système de services publics fondamentaux durant le XIIe Plan quinquennal, nous accélérerons la construction d’un système unifiant les services publics dans les régions urbaines et rurales, comme dans les diverses régions.
- (2) Poursuivre la stratégie donnant la priorité à l’emploi et prendre des mesures politiques plus actives en la matière.
- (3) Édifier selon une planification globale le système de la protection sociale aussi bien en ville qu’à la campagne.
- (4) Mener à bien la construction de logements sociaux et maintenir le contrôle et la régulation du marché immobilier.
- (5) Accélérer le développement de l’éducation à différents niveaux et de toutes catégories.
- (6) Améliorer la santé de la population. Nous renforcerons les infrastructures du système de services médicaux et sanitaires, du réseau de services pédiatriques et des établissements spécialisés dans la prévention et le traitement des maladies graves, aussi bien dans les villes que dans les campagnes.
- (7) Développer énergiquement l’œuvre et les industries culturelles.
- (8) Renforcer et innover la gestion sociale. Nous améliorerons les réseaux de services de proximité, renforcerons la formation du personnel des services sociaux et aiderons les administrations urbaines et rurales aux échelons de base à relever leurs capacités en matière de gestion et de services publics.

[1terme chinois regroupant l’agriculture, les paysans et les zones rurales

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).