Le Parti communiste d’Israël condamne la répression meurtrière d’Israël dans le Golan, à Gaza, en Cisjordanie et au Sud-Liban le jour de la « Nakba »

, par  communistes , popularité : 2%

Le Parti communiste d’Israël (PCI) a condamné la répression meurtrière Israélienne de dimanche sur les hauteurs du Golan, dans la bande de Gaza, en Cisjordanie et au Sud-Liban où les forces Israéliennes ont ouvert le feu pour disperser des manifestations pro-Palestiniennes.

Pas moins de 16 personnes ont été tuées par des tirs Israéliens lors d’incidents qui se sont produits aux frontières avec la Syrie et le Liban dimanche, alors que les Palestiniens marquaient le 63ème anniversaire de l’expulsion de leurs terres. Un jeune homme de 18 ans a également été tué et 125 autres blessés par des balles Israéliennes lors d’une marche Palestinienne à Gaza qui se dirigeait vers le mur de séparation et le poste-frontière d’Erez avec Israël dimanche. Ce jour, aussi connu comme « Yom An-Nakba » en Arabe, commémore le “Jour de la catastrophe”, lorsque l’État d’Israël a été créé, faisant de près de 800 000 Palestiniens des réfugiés.

Mohammed Nafah, secrétaire-général du PC d’Israël, a réaffirmé la position historique des communistes qui stipule qu’une solution juste et permanente à la question Palestinienne passe par la reconnaissance du droit à l’auto-détermination du peuple Palestinien et son droit à établir un État national souverain sur tous les territoires Palestiniens qui ont été occupés en 1967 avec al-Quds (Jérusalem-Est) comme capitale ainsi que par la résolution de la question des réfugiés Palestiniens en conformité avec la Résolution 194 de l’ONU. D’après Nafah, « c’est la seule voie pour parvenir à la solution des deux États, où les deux États pourraient vivre en paix et dans la stabilité. Essayer de contourner la solution des deux États ne mènera qu’à la consolidation de l’état d’occupation et au déni des droits du peuple Palestinien à l’auto-détermination, quelque soit la radicalité apparente de ces solutions. »

Le secrétaire-général du PC d’Israël appelle à mettre en place en Israël une campagne contre l’occupation et pour un État Palestinien indépendant. Le Parti communiste d’Israël appelle tous les défenseurs de la démocratie et des droits de l’Homme en Israël, Juifs et Arabes, à manifester leur solidarité avec la lutte du peuple Palestinien pour sa libération nationale, des conditions de vie décentes et la liberté, et de participer à une grande manifestation qui se déroulera à Tel-Aviv, samedi 4 juin, à la veille du 44ème anniversaire de l’occupation des territoires Palestiniens.

Voir en ligne : Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).