La police politique arrête Hamma Hammami porte parole du parti communiste des ouvriers de Tunisie (PCOT) Communiqué du PCOT – transmis par Alger Républicain

, par  auteurs à lire , popularité : 1%

Hamma Hammami a été arrêté par la police politique qui a envahi son domicile ce matin (mercredi 12 janvier 2011). Cette arrestation s’inscrit dans le cadre de la mise en application des menaces proférées par Ben Ali dans son dernier discours. En effet, une vague d’arrestations s’en est suivie, dans différentes régions du pays, touchant des syndicalistes, des militants politiques et des jeunes, dont nombre de militants du PCOT et ses sympathisants.

Cette arrestation intervient au lendemain de l’appel adressé par le PCOT au peuple tunisien et ses forces démocratiques, les incitant à unir les rangs autour d’une alternative commune au régime despotique, appelant au « départ de Ben Ali, la dissolution des institutions fantoches du régime actuel et la mise en place d’un gouvernement national provisoire chargé d’organiser des élections libres et transparentes.

Ces élections permettront d’instaurer une constituante chargée de l’élaboration d’une nouvelle constitution, qui pose les jalons d’une République réellement démocratique, consacre la souveraineté du peuple, garantit le respect des droits humains, l’égalité et la dignité. Elle mettra en œuvre une nouvelle politique économique et sociale, nationale et populaire. Celle-ci garantira aux enfants de notre peuple le travail et les ressources nécessaires pour une vie digne et mettra fin à la corruption, l’arbitraire et les disparités régionales ».

Le Parti Communiste des ouvriers de Tunisie exige la libération immédiate de ses leaders Hamma Hammami et Ammar Amroussia, de ses militants ainsi que toutes les personnes arrêtées. Il tient les autorités pour responsables des éventuelles atteintes à leur intégrité physique.

Ces arrestations ne dissuaderont pas notre parti d’assumer toutes ses responsabilités envers notre peuple dans sa lutte contre la dictature.

Enfin, le Parti Communiste des ouvriers de Tunisie réitère son appel à unir les forces afin d’évincer Ben Ali et instaurer un régime démocratique au service des couches populaires.

Parti communiste des ouvriers de Tunisie

Tunis, 12 janvier 2011

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).