Algérie : Réglez vos comptes comme vous voulez ! par Fateh Agrane, Alger Républicain

, par  auteurs à lire , popularité : 1%

Ne brulez pas cette jeunesse, après l’avoir jeté a la mer, après lui avoir fermé tout horizon, liquidé les sources d’emploi, abandonné l’industrie productive au profit de l’import- import, privatisé tous les espaces (ou comme par exemple pour la commune de Bordj El Bahri Alger toute les terres communales ont étés vendues pour construire des villas, il n’y a pas de place pour un cimetière, il n’y a plus de place pour enterrer les morts.)

Ne brulez pas ce pays, caste de parvenus, lèpre de nouveaux riches, de néo libéraux ! N’utilisez pas cette jeunesse comme chair a canon pour des problèmes de succession, succession pour la rapine et la prédation. C’est un vieux film d’octobre 1988, remis au gout du jour, avec crise au sommet, crise au FLN, provocations multiples, augmentations des prix, étouffement des libertés démocratiques.

Nous savons sur quoi la crise d’octobre 88 a débouché, qui a été mis en selle, à quoi on s’est attaqué, les usines du secteur public, les intellectuels et hommes de progrès, et tous les résistants de l’Algérie démocratique et sociale, assassinés, arbitrairement emprisonnés, ou exilés. Ces mutants purs produits de la réaction moyenâgeuse arabe et de l’impérialisme ont nettoyé la place pour les prédateurs de l’économie nationale, pour les compradores et bazaristes en allumant le brasier Algérie. Il a été allumé pour servir cette caste, ils ne se sont pas rassasiés, ils tentent de l’allumer encore en verrouillant le champ politique et syndical, en bâillonnant le mouvement associatif, en verrouillant le pouvoir d’achat de millions de travailleurs, en verrouillant les libertés individuelles, et l’accès au travail a la jeunesse. Que veut on enseigner et inculquer a cette nouvelle génération ?

Les barricades de pneus

La nuisance, destruction

Le suicide, le feu !

C’est celui qui a la plus grande capacité de nuisance destructrice de la chose publique qui est reconnu et récompensé, les jeunes ont vérifié cela avec les repentis qui ne se sont jamais repentis ! Avec les grands scandales dont les acteurs ont été proches des sphères des décideurs.

Ne brulez pas cette jeunesse, elle est a orienter dans des barricades contre l’ignorance et l’analphabétisme, dans des chantiers de la construction des villes et des compagnes, dans des barricades de l’expression démocratique et des libertés contre l’ordre inquisiteur actuel.

Ne brulez pas ce pays ce n’est pas une propriété privée ! Il est la demeure de ces millions de travailleurs, de paysans, de jeunes et d’entrepreneurs créateurs de richesses, il est la demeure des générations futures, il ne vous appartient pas !

Parasites, exploiteurs, nouveaux monopoles oligarchiques mafieux ! Ne brulez pas cette jeunesse, ouvrez le rêve, ouvrez les chantiers, notre pays est à construire, il est à édifier dans le partage, la solidarité, l’union la plus large de touts les anti-féodaux, de tous les anti-compradores

Que tous les prétendus élus de ce peuple, lui parlent, c’est cette même jeunesse qui a été admirable lors des grandes épreuves qu’a connu notre peuple (tremblement de terre de Boumerdès , inondations de Bab El Oued) et au péril même de sa vie !

C’est cette même jeunesse qui a été aéroportée au soudan pour soutenir les verts avec tous les moyens qu’il fallait mobiliser !

Parlez au peuple !

Parlez à la jeunesse !

Ne la brulez pas ! Vous brulerez la vie ... et vous vous brulerez avec !

.

Fateh Agrane

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).