Après les attentats dans la province de Hatay

La politique de sous-traitance à l’impérialisme a échoué ! Communiqué du Parti communiste turc (TKP)

, par  communistes , popularité : 2%

Les communistes turcs sur les attentats à Reyhanli : l’échec de la politique de soutien du gouvernement AKP à la rébellion syrienne.

Nous appelons la démission immédiate du ministre des Affaires étrangères, Davutoğlu.

Selon les estimations actuelles, le nombre de morts à Reyhanli aurait dépassé la barre des 100 personnes. Nous souhaitons envoyer nos condoléances à nos citoyens qui ont perdu la vie à cause de l’attentat à la bombe et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.

La raison de ces bombardements n’a pas encore été révélée. Cependant, le gouvernement AKP et toutes les autorités qui en dépendent ne sont pas du tout fiables.

Il y a eu de nombreux bombardements dans les villes syriennes ces deux dernières années, et des milliers de personnes sont mortes. Il est avéré que ces bombes ont été transportées essentiellement à partir de Reyhanli !

Le gouvernement AKP fait du soutien aux organisations terroristes sa politique étrangère.

Le peuple de Turquie n’a aucune confiance en un tel gouvernement. Et le peuple de Reyhanli a réagi aujourd’hui aux bombardements par des protestations contre le gouvernement.

L’origine de ces bombardements pourrait se trouver dans des véhicules piégés ou dans le fait que les conflits entre ces groupes s’est déjà transporté jusqu’aux frontières de la Turquie. En tout cas, la réalité patente, c’est que :

Le gouvernement AKP a été un partisan résolu des actions de déstabilisation sanglantes en Syrie.

La Turquie a été prise dans une spirale meurtrière derrière les discours diplomatiques.

Désormais le peuple de Turquie, en particulier ceux de la province de Hatay, paye le prix des jeux sordides d’une puissance régionale prête à nourrir les ennemis du peuple de Syrie.

Les bombardements à Reyhanli ont mis en évidence le fait que la « politique étrangère de sous-traitance » en Syrie arrive à son terme.

L’architecte de ces politiques inhumaines et bellicistes est le ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoğlu, il doit se démettre immédiatement.

Le gouvernement AKP devra payer pour les crimes qu’il a commis contre l’humanité et contre les peuples de Syrie.

Traduction AC pour Solidarité Internationale PCF

Voir en ligne : Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).