Xi Jinping a exhorté à voir la crise de direction du parti communiste chinois (?)

, par  pam , popularité : 2%

Complément mis à jour après les commentaires :

Ce texte a été publié sur un site epochtimes.ru qu’on ne connaissait pas, mais qui avait été repris par "histoire et société", site ami qu’on connait bien. Visiblement, ce texte est un faux et une attaque contre le PCC. On ne retrouve nulle trace d’un tel discours de Xi Jinping sur les sites officiels chinois ou du PCC. Par contre, le site epochtimes est un site "indépendant" basé à... New York, avec de gros moyens puisqu’il existe en 20 langues et 12 éditions papiers dont Paris, associé à une télévision (New Tang Dynasty, tout un programme !) et une radio (Sound of Hope, à ajouter à la liste des Voices of hope, que liste le site Hoover institution...) Il a été créé de ses propres dires après les "événements comme ceux de la place Tiananmen et de la persécution du Falun Gong" ...

Autant dire que c’est la voie de la secte et derrière... de la CIA

Xi Jinping. Photo de epochtimes.com

Lors de la récente réunion du Bureau politique du parti, les dirigeants ont discuté des crises graves qui menacent le pays dans divers domaines, et le Secrétaire général XI Jinping a déclaré que le parti communiste est sur le point de s’effondrer et lancé un appel à faire face hardiment à cette réalité. /epochtimes.ru/ Tel que rapporté dans son édition de juillet du magazine de Hong Kong « Zhengming », à la mi-juin à Pékin s’est tenue une réunion élargie du Politburo de Comité Central de la CPC, à laquelle ont assisté les premiers dirigeants du pays, ainsi que les membres de l’Intergroupe de la PNC, le Conseil consultatif politique du peuple chinois, le Conseil militaire, les vices-présidents des bureaux de la Commission centrale pour l’inspection de la discipline du PCC et d’autres hauts fonctionnaires. Lors de la rencontre il a été discuté de situations découlant des problèmes sérieux en politique, économie, société et perspectives de développement global. A lire aussi le rapport sur les résultats des inspections. Selon le rapport, en particulier ont été soulignés six problèmes majeurs et des crises dans le pays :
- le parti communiste chinois a perdu sa vision et ses repères ;
- l’organigramme du parti communiste pendant une longue période est la plupart du temps paralysé sans innovation, sans but et avec une perte d’orientation ;
- la corruption et les prévarications des organisations communistes ont conduit à une perte de confiance dans la société ;
- alors que s’enfonçant dans un environnement de paix et de bien-être, les fonctionnaires ont entretenu leur paresse, leur promiscuité, leur dégénérescence et détérioration ;
- Les abus de fonctionnaires du pouvoir, abus d’autorité, l’utilisation de l’énergie pour leur profit personnel, des postes de traite, y compris pour des services sexuels, ont renforcé le ressentiment et la colère de la population ;
- l’absence de morale et la vie du parti et des représentants du gouvernement, ainsi que les fonctionnaires répartis dans la société ont créé un climat de haine des fonctionnaires.

Le document affirme que plus de 90 % des organisations du parti populaire ne remplissent pas pas leurs fonctions et ont besoin d’une réforme. Le magazine cite également le discours lors de la réunion, du Secrétaire général de la Chine XI Jinping, qui dit : « vous ne pouvez pas éviter les dures réalités, il est impossible de ne pas reconnaître ou de ne pas accepter la dure réalité… Vous devez regarder dans les yeux de la dure réalité bravement, reconnaître et accepter que le parti s’est dégradé à un point tel que le danger d’effondrement et de la mort de l’État-parti existe. ». Ce n’est pas la première déclaration en ce sens de Xi Jinping comme leader de la République populaire de Chine. Ainsi, en mars 2013 au Politburo même, Xi Jinping a relevé que le parti communiste est confronté à de sérieux défis qu’il est à un moment crucial de son existence. XI Jinping ajoute : « dans certaines régions la colère du peuple a déjà atteint le point d’ébullition. L’indignation populaire s’approche de la ligne critique ». En août 2014, le chef de la Commission de lutte contre la corruption Wang Qishan lors d’une réunion du Conseil consultatif politique, a averti que le parti communiste doit prendre des mesures pour ne pas s’effondrer.

Voir en ligne : Posté : 05.07.2015 Auteur : Gamebag

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).