23 novembre, manifestez pour la paix ! Corée du Nord, Vénézuela, le grossier Trump doit être stoppé !

, popularité : 2%

La réponse du Venezuela au discours de Trump montre bien quelles devraient être les priorités des nations unies et des peuples. Trump est venu leur lancer un défi meurtrier y compris nucléaire et pendant que l’on nous amuse avec les exploits de la petite Corée du nord on oublie d’où vient la menace réelle. D’où l’urgence de manifester le 23 septembre pour le désarmement nucléaire (note et traduction de Danielle Bleitrach)

Delcy Rodríguez : Le discours de Trump à l’ONU menace non seulement le Venezuela mais toute l’humanité

Le président de l’Assemblée nationale constituante (ANC), Delcy Rodriguez, a prévenu que le discours du président américain Donald Trump mardi à la 72ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York aux États-Unis, menace non seulement le Venezuela mais à l’ensemble du monde.

« Ce n’était pas seulement le Venezuela qui a été menacé, c’était toute l’humanité, quand il a décidé de se retirer de l’accord sur le changement climatique et nous voyons déjà les effets ». Il a souligné que, face aux catastrophes naturelles récentes, la première main tendue avec solidarité pour aider nos frères est le Venezuela, « pas la main impériale

En ce sens, il a déclaré que les Nations Unies sont face à ce discours menaçant du président américain devant un grand « défi » qui porte même sur le problème nucléaire.

« Le chef de l’empire est arrivé aux Nations Unies pour menacer la planète avec plus de guerres et de guerres nucléaires. C’est un grand défi pour les Nations Unies ce qui s’est passé aujourd’hui, l’organisation a été créée pour garantir la paix et la stabilité internationales. Le discours du président américain aujourd’hui a montré de sérieuses menaces pour la paix, la sécurité nationale. Qu’est-ce que les Nations Unies ont à dire à ce sujet ? »

Au cours de la journée au Théâtre Teresa Carreño à Caracas, Rodríguez a déclaré que la patrie de Bolivar a été choisie comme un « objectif impérial » car elle représente un « mauvais exemple pour un monde inégal ».

Enfin, il a critiqué que, avec tant de priorités et face à la pauvreté dans le monde, les États-Unis aient approuvé le plus haut budget militaire de son histoire (700 milliards de dollars) pour continuer à détruire. « Derrière ce budget il y a la souffrance des peuples entiers » et il a rappelé que sur les 240 guerres qui ont été perpétrées, les États-Unis ont été à l’origine de 201.

Pour la Chine : Les pourparlers à six représentent une « plate-forme efficace » pour traiter le dossier nucléaire de la péninsule coréenne 20 Sep

© Chine Nouvelle (Xinhua) – Xu Yongchun, le 19/09/2017 14:43

La Chine a annoncé mardi que les pourparlers à six représentaient toujours une plate-forme efficace pour traiter le dossier nucléaire de la péninsule coréenne.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lu Kang, s’est ainsi exprimé lors d’une conférence de presse régulière, indiquant que la Chine était ouverte à tous les efforts favorables à la résolution pacifique de la question par le biais de moyens politiques et diplomatiques.

M. Lu a affirmé que la déclaration conjointe signée le 19 septembre 2005 était la progression la plus importante dans le traitement du dossier nucléaire de la péninsule coréenne par le biais de négociations, et qu’elle représentait un jalon significatif.

Cette déclaration a été validée par la Chine, la République populaire démocratique de Corée (RPDC), les États-Unis, la République de Corée, la Russie et le Japon lors du quatrième cycle de pourparlers à six.

Dans cette déclaration, la RPDC a réaffirmé son engagement à renoncer aux armes nucléaires et aux programmes nucléaires existants. En revanche, les États-Unis se sont engagés à ne pas utiliser d’armes nucléaires ou d’armes conventionnelles pour attaquer ou envahir la RPDC.

M. Lu a indiqué que les parties concernées devaient tirer des leçons des expériences de la conclusion de cet accord, qui inclut le fait que le cœur de la question nucléaire de la péninsule coréenne était un dossier lié à la sécurité, que la clé était détenue par les États-Unis et la RPDC et que les préoccupations de toutes les parties devaient être résolues de manière équilibrée.

« Nous sommes convaincus que si les parties concernées peuvent adhérer à ce consensus, respecter l’esprit de la déclaration conjointe et rechercher des moyens pour traiter les préoccupations raisonnables des parties concernées, nous pourrons trouver une solution », a affirmé le porte-parole.

La Chine a avancé la proposition de « double suspension », qui appelle la RPDC à suspendre ses activités de missiles et nucléaires en échange de la suspension des manœuvres militaires de grande ampleur des États-Unis et de la République de Corée.

La Chine a aussi proposé une approche à double voie pour réaliser, d’une part, la dénucléarisation dans la péninsule et d’autre part, instaurer un mécanisme pacifique.

Lancés en 2003, les pourparlers à six ont été suspendus en décembre 2008. La RPDC s’est retirée des pourparlers en avril 2009 pour protester contre des sanctions de l’ONU.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).