11 ans à Guantanamo, pour rien ! Ramenons Nabil Hadjarab en France

, par  André Gerin , popularité : 1%

Chers Camarades,

Voici le texte de la pétition que j’ai signée, demandant la libération de Nabil Hadjarab détenu à Guantanamo depuis 11 ans. Il est actuellement en grève de la faim.

Il est grand temps d’admettre que l’épisode de Guantanamo est l’une des pages les plus sombres de l’histoire du Droit international. Le président américain, Barack Obama, avait promis de mettre un terme définitif à cette situation et à engager son pays "à se ressourcer aux valeurs portées par la révolution de 1776". Force est de constater qu’il n’en est rien. Nabil a été disculpé de toute charge en 2007 par l’administration Bush. Il est urgent de le sortir de cette zone de non-droit.

Je vous invite à vous joindre à moi et signer ce texte à l’adresse suivante :

http://www.change.org/petitions/11-ans-%C3%A0-guantanamo-pour-rien-ramenons-nabil-hadjarab-en-france?utm_source=supporter_message&utm_medium=email&utm_campaign=petition_message_notice

Vous trouverez également ci-dessous, le message de son oncle Ahmed, qui se bat depuis toutes ces années pour le sortir de là.

Fraternellement

André Gerin


Courrier reçu par André Gerin

Monsieur Gerin

Vous avez signé ma pétition demandant la libération de mon neveu Nabil, prisonnier à Guantanamo. Je vous écris aujourd’hui car Nabil a décidé de se mettre en grève de la faim. Il est maintenant alimenté de force deux fois par jour, isolé et placé en "surveillance pour risque de suicide" depuis une semaine. Il a plus que jamais besoin de nous.

Nabil a parlé à son avocate de l’association Reprieve mercredi dernier. J’ai souhaité vous faire parvenir quelques mots de son douloureux témoignage :

"J’ai entamé cette grève de la faim parce que j’ai perdu tout espoir de sortir d’ici. J’ai perdu environ 20 kg. Aujourd’hui, je ne peux quasiment plus marcher. (...) J’ai été nourri de force. Ils vous placent sur une chaise, qui ressemble à s’y méprendre à une chaise d’exécution électrique, vos jambes et vos épaules sont sanglées. Si vous refusez de les laisser insérer le tube dans votre narine, ils vous tiennent la tête en arrière. (...)Je veux rentrer chez moi, en France."

Nabil risque de mourir si la France ne l’accueille pas. Aussi, je vous demande de bien vouloir partager ma pétition via Facebook pour faire connaître sa situation et conduire les autorités françaises à réagir. Vous pouvez aussi faire suivre ce message par email à vos amis.

J’ai appris que Nabil était en grève de la faim alors que je m’apprêtais à lui parler via la Croix Rouge, lorsqu’on m’a dit que son état de santé ne lui permettait même pas de répondre. Les autorités américaines n’ont pas donné plus de détails ; l’information prend tant de temps à nous parvenir à cause de toutes ces règles qui ont été mises en place pour garder le secret sur ce qui se passe à Guantanamo.

J’ai été laissé dans l’incertitude pendant des jours, puis j’ai appris qu’il était nourri de force au moyen d’un tube naso-gastrique (processus extrêmement douloureux pouvant causer des saignements sévères). Nabil n’a jamais fait une telle grève de la faim, ce qui me laisse à penser qu’il est véritablement désespéré, qu’il voit cela comme son dernier recours. Jusqu’à présent, Nabil a toujours fait son possible pour se maintenir en bonne santé, cette action ne lui ressemble pas.

Je n’attends qu’une chose : avoir Nabil auprès de moi à nouveau. À Guantanamo, le nombre de détenus ayant perdu la vie dépasse celui des détenus ayant été condamnés. J’ai si peur qu’il soit le prochain...

Demain les avocats de Nabil ont écrit au Quai d’Orsay en demandant une audience en urgence à propos de Nabil. Ils ont demandé à être reçu par un membre du cabinet sous 48h pour mettre fin à leur mutisme qui a duré trop longtemps. Si nous sommes des milliers à signer dans les prochaines heures, ils n’auront d’autre choix que de nous accorder une audience. Merci de partager la pétition sur Facebook et de le faire suivre par email à vos amis et vos proches. Avec votre aide, nous pourrons conduire la France à sortir Nabil de cet enfer.

Nabil a dit à son avocate : "J’apprécie de voir qu’il y a des gens qui nous comprennent et militent pour mes droits et ceux des autres. Ceux qui me soutiennent, je ne les oublierai jamais". Moi aussi, je tiens à vous remercier chaleureusement pour vos commentaires de soutien sur la pétition et pour l’aide que vous apportez à Nabil et à sa famille. Au nom des droits de l’homme et au nom de la liberté, de l’égalité, et de la fraternité, je vous remercie de tout mon cœur.

Ahmed Hadjarab

PS : vous pouvez aussi rejoindre le comité de soutien à Nabil Hadjarab sur Facebook.


Message de Ahmed

Pour la première fois depuis des années je commence à avoir de l’espoir et c’est grâce à vous tous qui avez signé ma pétition. Les choses avancent mais je crains que cela ne soit pas assez rapide et que Nabil mourra avant que je puisse le revoir. La semaine dernière, l’avocat de Nabil a été reçu au ministère des affaires étrangères pour parler du cas de Nabil. Il a expliqué qu’il n’y avait aucun obstacle juridique qui empêcherait Nabil d’être réuni à sa famille en France. Je suis heureux que le gouvernement français ait finalement réalisé ce petit pas. Je souhaite de tout cœur qu’il va continuer à être audacieux et a demander aux Américains de libérer Nabil.

Aujourd’hui, jeudi, le président Obama se tiendra aux Archives Nationales à Washington au même endroit alors qu’il se tenait il y a quatre ans quand il avait promis de fermer Guantanamo. Cette fois, je pense qu’il dira qu’il veut le faire pour de bon. S’il a vraiment l’intention de le faire, alors il a déjà le pouvoir déjà de signer un document, une dispense, autorisant le transfert de Nabil. Il ne doit pas attendre. Le gouvernement français ne devrait pas attendre. Nous tous ne devrions pas attendre. Nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre.

Il y a deux semaines, l’avocate américaine de Nabil est allée le voir à Guantanamo. Elle a été choquée par ce qu’elle a vu : "Nabil était si faible qu’il pouvait à peine lever la tête, qu’il a laissé tomber sur la table plusieurs fois pendant la réunion, parce qu’il n’avait plus de force. En raison des lumières fluorescentes vives qui sont allumées dans leurs cellules, jour et nuit, il est obligé maintenant de porter des lunettes. Ces lunettes éclipsent maintenant son corps squelettique et ses yeux sombres". L’avocate, Cori Crider, a aussi raconté : "Il voulait parler, mais il devait reprendre des forces toutes les minutes ou deux... La seule fois où il a réussi à sourire, c’est quand je lui ai dit qu’il y avait plus de 10.000 personnes mobilisées pour le soutenir".

Clip pour Nabil : Des personnes humaines et créatives ont réalisé un merveilleux film d’animation sur la vie de Nabil et la douleur qu’il ressent au quotidien lorsque le tube est forcé dans son nez pendant le gavage. Je pleure à le regarder. Il dure moins de deux minutes. Je vous demande tous de le voir et de l’envoyer à tout le monde que vous connaissez : http://bit.ly/10loe9a

Également, je vous prie de devenir ami de la page Facebook du Comité de Soutien pour continuer à appuyer la demande de Nabil : https://www.facebook.com/pages/Comit%C3%A9-de-soutien-%C3%A0-Nabil-Hadjarab/151547605000968?fref=ts

Nous devons agir maintenant, avant qu’il ne soit trop tard.

Merci pour tout !

Ahmed Hadjarab

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).