Stylos rouges

, par  Christian Harquel , popularité : 3%

Christian Harquel est secrétaire d’une section héraultaise, ancien instituteur.

Stylos rouges

Les stylos rouges c’est quoi ? Des personnels et affiliés de l’éducation nationale en colère qui ont décidé de se structurer. La création de ce groupement s’inscrit dans le mouvement de ras le bol général qui a vu la survenue des gilets jaunes.

Oui, les enseignants sont en colère. Eux aussi ils ont vu leurs conditions de vie et de travail se dégrader sérieusement ces quarante dernières années. Ils sont diplômés mais mal payés et pas considérés. Ils exercent un métier exigeant dans une profession pourtant en voie de déclassement. Ils vivent douloureusement la vanité de leur investissement pédagogique impuissant à compenser les effets d’une société en crise profonde sur les motivations scolaires de leurs élèves.

Désemparés politiquement, découragés syndicalement, en difficulté dans leur travail comme beaucoup de leurs concitoyens, les enseignants ne savent plus où trouver la lumière. Le mouvement des gilets jaunes en a allumé une. En créant les stylos rouges, ils l’habillent à leur manière.

Leur mouvement, créé sur les réseaux sociaux le 16 décembre, compte déjà plus de 60.000 inscrits. Il est en voie d’organisation sur le terrain. Des groupes locaux se forment un peu partout sur l’hexagone. Leurs revendications visent leur rémunération, leurs statuts, leurs conditions de travail et celles de leurs élèves, leur considération. Les moyens d’action se cherchent.

A notre avis, occuper les établissements scolaires, même sans appel à la grève, à la manière des gilets jaunes, serait d’une redoutable efficacité par la contagion que cela pourrait susciter pour d’autres professions.

On n’y trouve pas chez les stylos rouges d’hostilité syndicale, simplement le constat de leur inefficacité actuelle. Ils ne sont en rien en concurrence avec les gilets jaunes. Les stylos rouges sont l’expression catégorielle d’un ras le bol général mais le lien n’est pas encore fait avec le mouvement général pour une vie digne qu’ils pourraient pourtant nourrir.

On ne peut qu’encourager d’autres professions à s’engager dans cette voie : blousse blanche, cols bleus ou blancs, robes noires… chacun occupant son terrain dans un mouvement général pour une vie digne.

Christian Harquel

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).