Soutien à Jean-Jacques Candelier contre les chiens de garde du capital

, par  Alfred Gautier , popularité : 2%

Alors que les bourses spéculent sur les dettes des États, que la Troïka BCE-UE-FMI affame les peuples, que le "produire en France" est démantelé au nom de la concurrence libre et non faussée, que nos droits sociaux, notre Sécurité sociale ou nos statuts sont attaqués, que la réforme territoriale met à mort la République une et indivisible issue de la Révolution française, que les grandes entreprises délocalisent, mettent en concurrence les Nations, tout en plaçant leurs profits dans les paradis fiscaux pour se soustraire à l’impôt, c’est l’évidence : les capitalistes n’ont qu’une seule patrie, celle de l’argent.

Le Gouvernement ne peut laisser les calculs financiers des actionnaires décider de la vie du pays.

Il se trouve des commentateurs à Europe1 et à l’Express pour trouver dans les propos du député communiste Jean-Jacques Candelier à l’Assemblée nationale des relents d’antisémitisme (il a dénoncé le grand capital apatride).

Accuser le capitalisme mondialisé, le monopoly planétaire, reviendrait, si je comprends bien, à s’en prendre aux Juifs. On ne saurait mieux donner de l’eau au moulin de l’extrême droite. La ficelle est bien grosse.

Alors que le FN vient de gagner les élections européennes, il se trouve encore des tordus pour jouer à l’ethnicisation des rapports sociaux et à la guerre de religion.

Sachons d’où viennent ces accusations abjectes. On se souvient de la une antirépublicaine et islamophobe de l’Express. Quant à Europe 1, c’est la radio du groupe mondial Lagardère. Un de ses chroniqueurs était, jusqu’à récemment, le fondateur de l’agence Bygmalion.

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).