Le journal l’Humanité

Quand le scandale de faire silence sur la Révolution d’Octobre 17, cessera t-il ?

, par  alaoudy1917 , popularité : 1%

Vous trouverez ci-dessous copie de la lettre envoyée au directeur du
journal l’Humanité Patrick Le Hyaric pour dénoncer le silence de la
rédaction sur la révolution russe qui a débuté un 7 novembre 1917...

Ossages, le 15 novembre 2011

Monsieur le Directeur,

Quand le scandale de faire silence sur la Révolution d’Octobre 17,
cessera t-il ?

Pourquoi la rédaction de l’Humanité fait-elle systématiquement
l’impasse sur cet événement majeur du 20ème siècle de l’histoire
contemporaine et du mouvement ouvrier ?

Pourquoi faire passer par pertes et profits la révolution russe ?

Pourquoi ne pas engager le débat sur ses apports ?

Pourquoi, entre autres, faire oublier, par votre silence, que le mouvement
révolutionnaire victorieux le 7 novembre a apporté une contribution
décisive au dépassement de la discrimination raciale et du colonialisme.
Ne rien dire c’est être implicitement complices de ceux qui veulent
faire tomber dans l’oubliette, la révolution.

Et qu’on ne me rétorque pas, de façon démagogique, qu’il y a autre
chose à dire, aux chômeurs, aux précaires et à tous ceux qui souffrent
du capitalisme…. que de parler d’une révolution du siècle dernier !
C’est ainsi abandonner un terrain idéologique à la bourgeoisie : il
n’y a qu’à feuilleter les livres d’histoire du « secondaire »,
pour voir que cette dernière a très bien compris l’enjeu de raconter
l’histoire à sa façon. Aujourd’hui les manuels scolaires relèvent
plus de la propagande que de l’histoire. La mémoire historique est
l’un des deux terrains fondamentaux où se mène la lutte des classes au
plan idéologique !

Et puis quand on lit quotidiennement l’Huma, on s’aperçoit que tous
les articles ne sont pas des « réponses aux souffrances d’aujourd’hui
 » (voir les pages culture ou autres tribunes). Prenons, par exemple,
l’Huma du 14 novembre et sa page « idées » : en quel sens Jacques
Lacan a-t-il effectivement révolutionné la pensée psychanalytique ???
Y a-t-il à redire à cela, non ! L’Huma fait son travail d’échanges
d’idées et d’enrichissement de notre culture…mais alors que ce ne
soit pas à sens unique en ignorant des pans entiers de l’histoire
révolutionnaire contemporaine… car cela devient un choix idéologique de
la part de la rédaction qui va ainsi à l’encontre des principes
fondateurs de l’Humanité…doit on avoir honte de notre histoire ?
Mais surtout je pense que c’est mépriser vos lecteurs en décidant pour
eux de ce qui est bon ou non à lire.

S’il vous plait respectez le pluralisme de vos lecteurs, ne nous
désespérez pas. Ainsi l’Huma pourra rester le journal de ceux qui
luttent, de la gauche anti-capitaliste et de celle qui veut ouvrir une
perspective de transformation sociale révolutionnaire … à défaut,
votre lectorat fera défaut et la rédaction restera dans l’illusion
qu’il est possible de gagner des lecteurs en effaçant ou travestissant
l’histoire révolutionnaire du mouvement ouvrier. De renoncement en
capitulation idéologique, la rédaction de l’Huma se perdrait et surtout
perdrait l’identité du journal ! Et moi, comme d’autres, je tiens au
journal de Jaurès, de Marcel Cachin ou d’Etienne Fajon et de celles et
ceux qui ont « fait » l’Huma pendant les périodes les plus noires du
pays, des guerres coloniales ou de l’occupation...

Je vous prie de croire, Monsieur le Directeur, à l’expression de mes
plus cordiales salutations.

Gilles FIGUÈRES
Directeur de Recherche

Moulin de St Alaoudy 40290 Ossages"

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).