9emes rencontres internationalistes de Vénissieux

Pour la planète, le socialisme : le programme ! 4-5 Octobre 2019, salle Joliot-Curie, Vénissieux

, par  pamillet , popularité : 74%

Les 9emes rencontres internationalistes de Vénissieux seront, comme à chaque édition, une occasion de rencontres des communistes qui continuent à chercher à comprendre le monde tel qu’il bouge, et non pas tel que les médias nous le présentent.

Les marches pour le climat révèlent tout autant les inquiétudes fortes devant l’arrogance destructrice d’un capitalisme "qui épuise la terre et les travailleurs", qu’une incroyable manipulation médiatique pour détourner les colères populaires de la mise en cause du capitalisme, du pouvoir des oligarques, de la nécessité d’une bataille politique pour changer de société.

Les marcheurs du climat disent souvent "ce n’est pas le climat qu’il faut changer, c’est le système !" ou encore "si le climat était une banque, cela ferait longtemps qu’il l’aurait sauvé !". Et pourtant les plus grandes confusions existent sur les causes réelles des risques environnementaux, le lien avec la nature même du capitalisme, le pilotage pour le profit, le pouvoir d’une classe sociale qui défend becs et ongles ses privilèges, et qui, elle, peut vivre dans sa bulle de richesse dans une planète qui se dégrade pour la majorité.

Alors, mettons-nous d’accord ! pour changer radicalement de système et maitriser nos impacts sur l’environnement, il faut mettre en cause la domination capitaliste, il faut donc discuter d’une autre société, et comment le faire sans parler du socialisme ?

Les rencontres permettront d’aborder cette question en quatre temps
- une discussion générale le vendredi soir à partir des débats autour des marches pour le climat, et de la "lettre ouverte à Greta Thunberg"
- une matinée partant des mémoires de Danielle Bleitrach, sociologue ancienne dirigeante du PCF qui nous invite à relire l’histoire communiste de la fin du siècle dernier, pour une rencontre avec Tatiana Desiatova, communiste russe qui vient de remporter un véritable succès électoral dans les élections locales de Russie.
- une rencontre sur l’écologie réelle, telle que les pays socialistes l’ont inventé au siècle dernier, à Cuba comme en URSS, histoire méconnue et totalement cachée par la diabolisation antisoviétique dominante.
- une interrogation sur la situation de la planète aujourd’hui à partir de la place de la Chine dans le monde, les routes de la soie et la place du rail dans les échanges, du niveau mondial aux niveau Français... pour montrer la cohérence nécessaire entre l’action locale, nationale et mondiale !

Programme détaillé

Programme encore provisoire, nous attendons les réponses de différents partis communistes (Cuba, Portugal...)

Vendredi 4 Octobre, 17h30
lancement des rencontres et inauguration des expositions

Vendredi 4 Octobre, 17h30 : Quelle société pour la planète ?
Rencontre animée par Hervé Poly, dirigeant national du PCF, avec des jeunes communistes et militants des marches pour le climat. Elle sera introduite par la "lettre ouverte à Greta Thunberg"

Samedi 5 Octobre, 9h30 : Les communistes retrouvés ?
- Danielle Bleitrach, sociologue, ancienne dirigeante du PCF, auteur du livre "le temps retrouvé d’une communiste", qui nous invite à relire la fin du siècle dernier, les raisons de la remise en cause des partis communistes, et les raisons de retrouver la force de leur engagement
- Tatiana Desiatova, dirigeante du KPFR de Moscou, ce parti communiste russe qui vient d’accumuler les victoires électorales aux élections locales russes.

Samedi 5 Octobre, 11h30 : Accueil des délégations internationales
Avec notamment une intervention d’un communiste soudanais précédé d’un film sur la révolution encours au Soudan

Samedi 5 Octobre, 14h : L’écologie réelle, de Cuba à l’URSS
- Introduction par une lecture théâtrale du discours de Fidel Castro au sommet de Rio
- Débat avec Guillaume Suing, biologiste, auteur de "L’écologie réelle, une histoire soviétique et cubaine" (Delga, 2018)"

Samedi 5 Octobre, 16h : La chine et le rail pour la planète ?
Débat avec
- Laurent Brun, dirigeant syndicaliste cheminot
- Said Belguidoum, sociologue, auteur de « La Chine : nouvel acteur méditerranéen »

Samedi 5 Octobre, 18h : Meeting de solidarité internationaliste ?
Pour la défense de militants anti-coloniaux ou lanceurs d’alerte en prison : Julien Assange, Mumia Abu Jamal, Marwan Barghouti, Georges Ibrahim Abdallah

Questions pratiques

L’entrée aux rencontres est libre, les inscriptions par mail sont souhaitées pour aider à l’organisation du repas du samedi.

Une aide à l’hébergement peut être organisée
Contact : pcf@venissieux.org, 0607503381

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).