Intervention au CN du 13 et 14 octobre 2012.

Les structures de base de notre parti, organisation, caractère populaire, démocratie. "Cellules" bilan et perspectives

, par  Paul Barbazange , popularité : 2%

Une longue partie du CN a été consacrée aux débats sur les organismes de direction du PCF et leur fonctionnement. Et les sections, les cellules, n’est il pas lieu d’en parler sur la base de l’expérience, une décennie après Martigues ? Proposition pour orienter les débats de la commission des statuts et l’ensemble de notre réflexion commune d’ici le congrès.

Les structures de base de notre parti, organisation, caractère populaire, démocratie :

J’interviens dernier en séance. C’est un choix de la tribune. Tant mieux ! Après de longs échanges sur le fonctionnement des organismes de direction, je reviens sur la vie et le militantisme de base. J’ai le mandat de ma section, de ses deux cellules dont une d’entreprise et de plusieurs autres sections du biterrois et de mon département de demander à ce que nous nous saisissions de la refonte des statuts pour remettre la "cellule", sa vie son fonctionnement au cœur de la vie du parti. Pour nous, il s’agit de répondre à la question fondamentale de la "proximité" et de la place des exploités dans la vie, des choix politiques du PCF... détermination de l’orientation, de l’action, organisation et souveraineté.

Démocratie et souveraineté ont absolument besoin de cette proximité, au plus près de la classe ouvrière et du salariat (quartier et entreprise). Dans ce domaine essentiel, les décisions de Martigues ont été catastrophiques, une véritable "parenthèse" à fermer, expérience faite. Il ne s’agit ni de rêver, ni d’embellir le passé. Il y a 11 ans, il était déjà très difficile de faire "vivre une cellule". Ce sera toujours le cas et demandera à tous un énorme effort fait de rigueur, continuité.

Constat peut être fait par ailleurs que la vie au niveau des AG de section apporte certains avantages. Mais c’est au plus près de la vie quotidienne que peut s’élaborer la politique des communistes, ailleurs la cause des plus exploités est moins prégnante.

Je termine en rappelant que l’expression première de la souveraineté est à mon sens dans la collecte des cotisations et la délivrance de la carte aux nouveaux camarades, fut-elle en carton et non en plastique ! Ces questions me semblent devoir relever du travail de la "commission des statuts". C’est en partie pour cela que ma candidature a été proposée à cette commission lors du dernier CN.

Paul Barbazange

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).