Le nectar Quart-de-Chaume-Badiou et la piquette intouchable du rosé-qui-tache-joffrinien

, par  Gilbert Remond , popularité : 2%

Je vous propose a la lecture ce petit divertissement rédigé depuis un noyau théorique en acier trempé, le capital et sa lecture, sur le comportement des médias vis a vis de la Chine et du socialisme ainsi qu’une critique définitive de la poule Joffrin plumitif caquetant en mode dans le poulailler libéral face a l’aigle socratique de l’hypothèse communiste.

Les poulets nous en connaissons de deux sortes. Certains ont des plumes, d’autres des bidules. Leurs poulaillers se nichent dans l’appareil d’état, l’un est idéologique, l’autre répressif, mais tout deux abritent ces oiseaux de mauvaises augures qui veulent nous maintenir dans la fange et "les eaux glacées de l’égoïsme".

Il est aussi des intellectuels qui viennent leur donner un coup de main pour veiller sur le grain. On les appellent les chiens de garde. En apparence, ceux la plastronnent au dessus de la mêlée mais dans les faits ils rejoignent les Soral et tous les autres sur une question cruciale .Il faut a tout prix masquer le rapport capital -travail et avant tout que l’activité économique implique la production des marchandises échangées et l’exploitation de la force de travail.

Cette petite digression est réjouissante. Je pense même qu’elle participe de la jouissance en premier chef de celui qui la rédige, mais cependant il le fait à partir d’un effort de pensée qui a su intégrer les catégories fondatrices du marxisme. Gil fut un compagnon de Linhart, nous sommes entre camarades, dans le carré de ceux qui ont résister aux sirènes du capital.

Ces intellectuels là vous vous en doutez n’ont pas table ouvertes dans le poulailler idéologique de l’état bourgeois mais ils savent honorer nos traditions de matérialistes épicuriens et lever leur verre pour des agapes d e qualité et de convivialité. A la votre,vive le rouge et le communisme.

Gilbert


M. Aglietta, économiste distingué dit-on, est entendu sur France-Inter, parce qu’il est auteur d’un rapport sur la crise commandé par des instances publiques ; il a prononcé récemment une conférence à La Sorbonne, que j’ai patiemment écouté ; conférence dont le sujet était "La Voie chinoise".

Comme Aglietta n’a pas intégré le rapport Capital-Travail,on est resté sur notre faim quand à ses explications.

Précisions.

Aglietta définit le capitalisme comme, je cite, "logique d’appropriation du pouvoir de l’argent" !!!... et il explique laborieusement que le capitalisme n’est pas la seule société marchande dans l’histoire ; pour arriver à une critique de l’expression "économie de marché" . J’affirme alors qu’il est superficiel, pourquoi ?

Parce qu’il ne voit pas que dans l’expression "économie de marché" on cache, on dissimule le concept de "capitalisme" qui signifie que l’économie dont on parle profite au Capital au détriment du Travail ; et qu’on a l’air de dire que le marché est la base de l’activité productive, c’est à dire le commerce, la vente et l’achat du Travail par Le Capital, ce qu’on veut justement cacher ! Une "économie de marché" soit-disant, ça n’existe pas ! L’humanité a connu des sociétés marchandes depuis l’apparition de la monnaie disons ; mais une "économie de marché " signifie que le fait de vendre et d’acheter est le point de départ de l’activité humaine, alors que pour vendre ou acheter il faut PRODUIRE et qu’après avoir vendu-acheté (avant de produire, tout ce qu’il faut pour produire) il faut essayer, à cause de la concurrence, de faire consommer (après avoir produit).

Autrement dit le capitalisme est une société marchande caractérisée par le fait que le travail est devenue une marchandise dont l’achat et la vente origine la richesse à un pôle et la misère à un autre, c’est démontré et constaté. Si vous définissez le capitalisme comme "une logique
d’appropriation du pouvoir de l’argent" vous remplacez la société par la "logique" et le capital par "l’argent".

Alors vous utilisez des expressions comme "valeur ajoutée" pour décrire le fait qu’après avoir travaillé les hommes ont "ajouté " le produit de leurs travaux aux matières premières et aux
instruments. Comme si la plus-value n’était pas un procès mais une intention.

Ceci explique pourquoi le public est resté sur sa faim, à cette conférence, parce que si vous raisonnez en marxiste, c’est à dire scientifiquement (les ignorants iront s’instruire et vérifiez sur
pièces ; lisez "Le Capital !!!) le capitalisme est la domination du Travail par Le Capital et le socialisme la domination du Capital par le Travail ; si bien que, comme le montre l’expérience socialiste du XX° et XXI ° siècle, si des prolétaires, en devenant fonctionnaires du
Parti, de l’Armée et de l’État "remplacent" les capitalistes antérieurs, (ou même des capitalistes qui n’existaient pas parce que le pays est féodal) vous allez baptisé la plus-value et le profit
"corruption" ... PARCE QUE VOUS NIEZ que le socialisme est domination du Capital par le Travail.

Voilà M. Aglietta pour quoi votre "théorie " est muette et comment la soigner.

Dans un article de Joffrin contre Badiou (Libération 11-12 octobre 2014), le libéré écrit contre Badiou l’ex-toujours-maoïste pour défendre la DÉMOCRATIE, (EN SOI)

(en se facilitant la tâche par une critique de la barbarie socialiste chinoise, pendant la Révolution Culturelle, et notamment anthropophagie constatée dans certains cas, phénomènes qu’on met en avant aujourd’hui quand on veut analyser la Révolution Culturelle uniquement comme une catastrophe, et sans réflexion d’historien) ; Je cite Joffrin :"L’action démocratique et patiente pour améliorer la condition ouvrière et salariale est le plus souvent tenue pour négligeable et prosaïsme par les intellectuels " !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Joffrin écrit ça sans rougir et se regarde le matin dans sa glace avant d’aller améliorer la condition des journalistes-salariés de la rue Déranger, pour améliorer leur "condition", lui, Joffrin, qui n’est pas un intellectuel évaporé dans les sphères irréalistes de la poésie !!! Magnifique.

Commentaires.

Outre qu’on apprend ici que Joffrin n’est pas un intellectuel, selon son auto-détermination, ce raisonnement, monsieur le baveux (expression populaire pour désigner un journaliste), est d’abord spécieux et faux historiquement.

On dirait à le lire que "l’action démocratique " (qui c’est ?) AMÉLIORE du haut de qui ?... la "condition" .... ouvrière et salariale ; et nous avons là des propos de curé du 3° arrondissement,adresse de libération, siège où fabrique Joffrin ou d’un autre arrondissement quand il est "obs" au lieu d’observateur.

Qui "améliore" ici ? Les luttes sociales, le Capital lui-même et l’État, ordre décroissant .autrement dit il est connu que le Travail est auto-déterminant dans l’amélioration de sa "condition" pour la
dé-conditionner, Il y a dans cette prose joffrinesque une considération pour la "condition ouvrière et salariale" qui assimile les êtres humains que sont les travailleurs à ce que Joffrin reproche au socialisme chinois d’avoir eu la cruauté de faire connaître au peuple chinois, qui assimile les travailleurs à des choses, des conditionnés, à des conditions, [1] :il y a dans cette phrase de Joffrin une façon, un ton et un style qui assimile les êtres humains que sont les travailleurs à des écorces, des racines , des déchets et des excréments, toutes matières que Joffrin REPROCHE au socialisme chinois d’avoir fait absorbé à son peuple.

Joffrin a titré "Badiou , hibernatus philosophe", et Joffrin a signé ici son hibernation conceptuelle et humaine.

Un aspect du pré-historisme de Joffrin,de sa barbarie et de son anthropophagie-badiouiste.

CQFD.

Post-scriptum :

1) je conseille au camarade Aglietta de relire Le Capital et de se relire.

2) je conseille à Joffrin de déjeuner à la cantine de Libération, qui n’existe pas, et où donc anthropophagie est absolument impossible.

3) je mange du camarade-Joffrin depuis quelques années, et du camarade Badiou depuis 1967 date où j’ai lu "Le recommencement du matérialisme dialectique" (texte de Badiou paru dans la revue Critique). Si j’étais gentil je dirai qu’on ne peut comparer les torchons et les serviettes ; comme je suis léniniste, je préfère dire qu’il arrive aux aigles (Badiou) de descendre aussi bas que les poules (Joffrin) mais jamais aux poules (Joffrin) de monter aussi haut que les aigles (Badiou)

Enfin, comme je suis amateur de vins, j’ai goûté, oui vraiment et il n’y a absolument aucun rapport, AUCUN, entre le nectar Quart-de-Chaume-Badiou, (un Coteau du Layon divin) et la piquette intouchable du rosé-qui-tache-joffrinien ; Aucun.

A la votre.

[1une condition est synonyme (le Robert), de, successivement : état, destinée, sort, chose, circonstance, subordination,moyen

Sites favoris Tous les sites

4 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).