L’écologie, le religion contre la Science ?

, par  Mireille Popelin , popularité : 1%

Dans un entretien accordé au mensuel « Ruptures », le nouveau « Bastille-République-Nation, Jean de Kervasdoué, ingénieur agronome, critique l’irrationalisme qui remet en cause l’idée de progrès des écologistes politiques.


Les opposants aux OGM , par exemple, ne connaissent rien à la génétique animale et végétale. « Il ne s’agit pas de faire n’importe quoi , plaide-t-il, mais la maîtrise de la nature et de l’alimentation sont d’incommensurables progrès qui permettent aux hommes de vivre mieux et plus longtemps »

Or, la gauche a été progressiste . Mais cette gauche s’est éloignée des classes populaires ( Terra Nova ). C’est dans les classes moyennes que l’idéologie écologiste a pris sa place.
« Il fallait discréditer le rationalisme, la vérité scientifique en créant la suspicion contre le nucléaire, les OGM, les vaccins etc. » dit ce chercheur .

La religion contre la Science

On peut faire la même analyse avec religion et Science.

Le pape François y va de son couplet sur l’écologie « Sauvegarde de la maison commune » ( Encyclique sur l’écologie). Le pape a enfourché sa bicyclette écologiste (on ne l’a pas encore vu en bicyclette, mais il a laissé sa papamobile) en vue de la grand- messe de la COP 2 : il préconise le tri, les économies d’électricité, de l’eau, de chauffage Il faut mettre de l’Humain à la place ( diable on dirait la campagne du PCF ) Et surtout, « une croissance par la sobriété. L’heure est venue d’une certaine décroissance »

La ressemblance avec le discours écologiste est frappante.

Ces 2 discours participent au refus de la nécessaire réindustrialisation de notre pays. Aux pays émergents de fabriquer pour nous à moindres prix, et de polluer leur pays ( au besoin , on leur fait la morale écologiste) . A l’acceptation, en fait, de l’idéologie libérale.

Je crains que cette idéologie ( Science et religion ) soit promue au sein même de l’école publique et laïque ! Qu’on en juge :

Un livret laïcité a été distribué à la rentrée à tous les responsables d’établissements et aux équipes éducatives de éducationnelle Nationale.

Or, les nouveaux programmes ont été confiés à Mr Pierre Khan, qui n’était pas favorable à la loi contre les signes religieux à l’école . Et voici ce que cela donne :
« Il faut pouvoir éviter la confrontation ou la comparaison du discours religieux et du savoir scientifique dans les disciplines SVT, physique-chimie etc.
Il est essentiel de refuser d’établir une supériorité de l’un sur l’autre comme de les mettre à égalité »

On imagine le prof muselé, interdit de parler de l’évolution des espèces, Darwin ...La porte ouverte à tous les intégrismes .

Pour lutter contre tous ces intégrismes contre la Science, il fallait défendre la laïcité.
Mais les gouvernements ont préféré laissé se former des communautés qui œuvrent au sein même de l’école publique que l’on appelle encore laïque, jusqu’à quand ?

La laïcité n’est-elle pas un enjeu de souveraineté ?

La marseillaise et le drapeau

La marseillaise, que Lambert Wilson, à l’ignorance crasse, dénonçait comme un chant aux paroles « épouvantables, racistes » est le chant des révolutionnaires, le sang impur, c’est celui des gueux (selon ces traîtres à la patrie) prêts à mourir pour défendre la révolution. Cette marseillaise n’a jamais été autant chantée en France ! ma France, comme chantait Jean Ferrat. Par tous les citoyens, de toutes origines, et même dans le monde entier ! Ces français, de toutes origines, ont pleuré ( comme moi ) et chanté ( comme moi ) leur douleur mais aussi leur amour de la France.

De quoi déboussoler ceux qui crachent sur la nation et nous réjouir, nous qui luttons pour une sortie de l’euro, de l’OTAN , de l’Europe et du capitalisme.

Pour retrouver notre souveraineté nationale et populaire et lutter contre TOUS les fascismes

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).