Après les départementales

Pour une activité anti austéritaire déterminée. Intervention de P Barbazange au CN du 10 et 11 avril 2015

, par  Paul Barbazange , popularité : 2%

Tout en tenant compte du rapport, des interventions précédentes et en particulier celles de Marie Christine Burricand et Jacky Hennin nos réflexions à Béziers. Nos candidats communistes / Front de gauche après que les socialistes locaux aient refusé notre proposition de Front populaire local pour tenter de barrer la route à une nouvelle implantation territoriale du FN ont obtenu entre 7 et 11 % soit une nette progression en % sur les précédentes cantonales, meilleure encore en voix compte tenu d’une participation générale en progression.

Qu’avons nous entendu lors d’une campagne communiste contre le FN et l’austérité menée de façon très dynamique par nos camarades et quelques proches ?

D’abord le rejet des couches populaires à l’égard de la politique et des politiques. Pierre Laurent a eu raison après le premier tour de parler d’un vote de "dégoût".

Malheureusement ce sentiment et les attitudes qu’il porte nous englobe et donc nous emporte chaque fois que nous ne disposons pas de militants de terrain bien organisés pour répondre. Cela est la situation très majoritaire avec l’abandon depuis plus d’une décennie de notre patient travail d’organisation de cellules proches des citoyens. Les rares cas où la structure communiste s’est maintenue sont toujours d’une décisive efficacité. Deux municipalités du biterrois d’union dirigées par un communiste l’illustrent amplement dans deux sens opposés.
Dans cette ville laboratoire pour l’extrême droite il ne faut plus employer comme l’a fait le rapport le terme de "porosité" entre électorat FN et droite. Il s’agit de "vases communicants" Cette observation me semble valable pour toutes les régions du pays où le score FN explose. Notons dans ce domaine des scores FN dépassant 50% dans de nombreuses localités où la "droite" semble électoralement disparaître.

Autour de la notion de "Résistance" notre bataille obstinée contre l’austérité Valls-Hollande ; Merkel- UE a été bien comprise. L’expérience des dernières 3 années de gestion social-libérale et le peu d’analyses que nous parvenons à faire connaître donnent des résultats. Nous n’avons jamais été agressés par des électeurs socialistes même s’ils restaient la trouille au ventre prêts à se mobiliser contre le leurre FN brandi par leur parti. La campagne de Valls a porté.

Point essentiel : notre bataille pour un rassemblement portant rupture. A Béziers notre proposition de Front antifasciste incluant le PS a marqué la campagne. Bien que l’élu PS sortant l’ai refusé et soit allé chercher une communiste dite unitaire se présentant comme candidate socialiste après avoir été élue adjointe sur une liste soutenue par l’UMP. Le PS sortant, essentiellement au travers du vote utile a pu refuser notre proposition, mais a totalement échoué dans son objectif de marginalisation définitive des communistes. Au questionnement : fallait- il travailler au rassemblement tout en menant la bataille sans faiblesse contre l’austérité ? nos camarades répondent oui. Une part de l’électorat s’y retrouve, mieux que dans une pratique d’accords locaux reportant à d’autres échéances les questions nationales et de l’austérité européenne, parfois les éludant en conséquence. Certes ce combat communiste n’est pas facile. D’un département à l’autre, d’ un canton héraultais à l’autre les situations sont réellement profondément différentes, l’histoire des luttes, l’histoire électorale pèse lourd.

Ici, à la direction nationale du PCF, il nous faut réaffirmer plus nettement que jamais notre opposition à toutes les politiques austéritaires, aux abandons, aux situations politiques qui les supportent nationales et internationales. Ainsi nous donnerons à nos orientations une lisibilité immédiates pour chaque salarié, sans emplois, retraité, travailleur. Les médias se ré-interresseront à nos activités.

C’est de clarté du combat communiste qu’ont besoin les exploités, de résultats tangibles aussi pas d’accords de gestion accompagnant la crise sur lesquels ils savent avoir peu à peu perdu tout contrôle. Les luttes sociales, comme l’étape de rassemblement qu’a été la journée d’hier aideront de façon décisive.

Prenons cependant garde, avec un autre mode électoral les élections régionales vont beaucoup compter. Nous ne reconquérons pas les positions précédemment perdues en Languedoc ( disparition totale du groupe communiste remplacé par des partisans de J C Gayssot passés depuis au PS) dans la confusion. C’est aux communistes, à tous les communistes, dans un large débat sur les programmes de désigner leurs candidatures de rassemblement.

En conclusion une observation sur la loi électorale, A. Chassaigne est revenu plusieurs fois sur cette question : où en est notre bataille pour la proportionnelle dans tous les scrutins ? La menons nous seulement après de timides déclaration de congrès ?

Je suis interrogé quand je constate que plusieurs départements de ma région sont dirigés par une majorité absolue PS PC mais que la droite- extrême droite y représente plus de 55 % des électeurs ayant choisi de s’exprimer, l’abstention dépassant 45 %.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).