Egalement concernés

, par  Jacques Cros , popularité : 3%

Egalement concernés

Nous avons reçu une information, transmise par l’ANPROMEVO avec l’envoi d’un article publié par L’Indépendant, qui concerne le fleurissement de la stèle de la honte programmé comme chaque année à Perpignan. Rappelons qu’il s’agit d’un monument rendant hommage à quatre terroristes de l’OAS, condamnés par la justice et exécutés.

A Béziers nous vivons la même situation puisque nous avons dans le cimetière neuf de la ville, une stèle portant les noms et les portraits en médaillon de Bastien-Thiry, Degueldre, Dovecar et Piegts devant laquelle viennent se recueillir le 5 juillet, le maire de la ville et le député de la circonscription.

Pujol, le maire de Perpignan, fait diversion par rapport à la question qui est posée et qui relève d’abord du simple respect de la justice. Est-il acceptable qu’une de ses décisions soit remise en cause par de telles initiatives ? Les quatre condamnés l’ont été pour avoir fomenté et exécuté des attentats, l’un visant le chef de l’Etat !

Une telle démarche s’inscrit dans la réhabilitation du colonialisme, structure par essence inégalitaire et injuste sur laquelle l’histoire s’est prononcée. Oui remettre en selle l’Algérie française est complètement anachronique, ringard même devrait-on dire.

Cela permet de justifier une politique étrangère qui nous rappelle, avec la participation de notre armée aux opérations menées, sous la houlette des USA et de l’OTAN en différents points de la planète, celle de l’époque de la canonnière.

Monsieur Pujol évoque les millions de morts dus au communisme. Restons dans le domaine qui est le nôtre. En France il n’y a aucun grief à ce sujet contre les communistes. Ils ne sont responsables ni de la boucherie de 14/18, ni des exactions commises pour maintenir contre vents et marées les formes d’exploitation capitaliste exacerbée que nous avons connues et qui réapparaissent dans le contexte de la crise socio-économique que nous subissons.

Alors sérions les problèmes. Non aux stèles de la honte et à la réhabilitation du colonialisme avec son cortège de racisme et de xénophobie et oui à un débat ouvert et serein sur ce qui est en cause dans les difficultés qui sont les nôtres et à la recherche d’une solution durable pour en sortir.

Jacques Cros

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).