Derrière les propos provocateurs et insultants de F. HOLLANDE, une logique de classe

, par  Alain Chancogne , popularité : 8%

Le Président Hollande a comparé dimanche les mots de Marine Le Pen à « un tract du PC des années 1970 », oubliant un peu vite que PC et PS étaient à l’époque liés par un programme commun. Notre camarade girondin, Alain Chancogne revient sur les causes de cette "étonnante" sortie présidentielle, soigneusement préparée, avec les prochaines élections présidentielle en point de mire.

JPEG - 35 ko

Hollande, Juppé, Sarkozy savent tous que leur élection en 2O17 suppose la présence de Marine le PEN au second tour.

"Dédiabolisé" ou pas, le Front NATIONAL n’a aucune chance de rentrer à l’ÉLYSÉE.

« Mme Le Pen parle comme un tract du Parti communiste des années 70 » a déclaré F.Hollande, invité dimanche 19 avril du Supplément, sur Canal+

Dans les années 30, les patrons avaient comme slogan "Plutôt HITLER que le Front Populaire", c’est le capitalisme qui a intronisé les Mussolini, Hitler, Franco et autres Salazar...
Nous ne sommes plus dans cette phase du Capitalisme.

Il lui faut des "relèves" de laquais crédibles, non des "repoussoirs", et surtout évitant un sursaut des masses.

L’ignoble allusion au PC de 1970 vise à un double objectif :

UN

De façon "subliminale" et tactique , Hollande dit aux prolos "après tout , voter FN c’est comparable aux votes de colère communiste d’antan. (C’est dans la logique qui vise à marteler que les électeurs du FN de 2015 sont des électeurs ouvriers en "manque" de repères tribuniciens qu’offrait alors le PCF.

C’est FAUX : Quand le PCF faisait 23 pour cent d’électeurs (années 70), c’était surtout la classe ouvrière qui votait pour "son Parti de classe". Quand 70 pour cent de prolos et de jeunes boycottent l’urne, il n’y a pas 10 pour cent d’ouvriers qui votent Marine Le Pen ! Ceci, sans nier quelques tristes cas de contamination.

Hollande a besoin que le FN récupère ceux qui seront, de toute façons, au premier tour, en situation compréhensible de "punir" ce qu’ils considèrent comme une trahison. Alors que ce n’est qu’une logique de gestion social démocrate.

Hollande fait comprendre à la Classe Ouvrière que voter FN qui parle comme le PC des années 70, ce n’est plus un geste dont on peut avoir "honte" !

Par ailleurs, Hollande a déjà acté que sa politique va conduire des milliers d’électeurs PC à ne plus soutenir le PS, et comme moi depuis que je vote, à ne pas servir de supplétifs pour "gagner" des élections ! Pour Hollande, ce petit bataillon qui lui fera payer cette saloperie, cela représente combien ? Quatre pour cent, moins ?

Alors qu’avec l’esprit du 11 janvier et l’appel à « l’union républicaine », la marche vers un genre de "grande coalition droite+ps", c’est cela qui sera la clé de sa victoire !

DEUX

D’un point de vue stratégique à long terme, utiliser le terme "communisme" pour le rendre encore plus synonyme de "démagogie", de "refus de la "mondialisation", mis à toutes les sauces, pour que ceux qui osent encore clamer que c’est "la jeunesse du monde" c’est participer, avec d’autres, à la mise en bière non pas du PCF (c’est secondaire) mais d’un espoir d’alternative, de Bonheur.

IL ne s’agit pas de demander des excuses à celui qui, après tout, lutte pour défendre SA CLASSE ! Il s’agit d’acter l’urgence de LUTTER et d’unir, tout en n’abandonnant RIEN de la BOUSSOLLE marxiste.

Du moins, c’est l’opinion d’un militant girondin du COMMUNISME qui considère que les éructations "hollandaise" anti PC et l’enterrement de la visée communiste par Laurent sont des tentatives de destruction massives d’un avenir à inventer.

L’heure n’est elle pas venue de faire de « l’APPEL (re) CONSTRUIRE » un OUTIL à porter en débat de masse, décentralisé, en confrontations sans tabous...

Alain Chancogne


Voir en ligne : sur Rouge Midi

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).