Alerte ! Le gouvernement PS-Verts fait le choix de la guerre contre la Syrie ! Déclaration commune de Faire Vivre le PCF, la Gauche communiste, le PRCF

, par  lepcf.fr , popularité : 2%

Le bourrage de crâne médiatique sur la situation en Syrie tourne à plein, sans nuance, sans souci de la vérité, afin de justifier une énième opération militaire.

Les opérations secrètes des services occidentaux en Syrie qui financent, forment et arment des mercenaires issus de groupuscules islamistes, les opérations de déstabilisation menées depuis deux ans, des exactions terroristes contre l’indépendance de la Syrie sont connues. Nous savons aujourd’hui que ce sont les Occidentaux qui ont aidé l’Irak dans l’usage d’armes chimiques contre l’Iran, que les justifications de la guerre en Irak étaient des mensonges, repris par tous les dirigeants occidentaux et leurs médias aux ordres.

Pourtant, tout s’accélère après les déroutes militaires et l’inconsistance politique des "rebelles", malgré le soutien financier et militaire des régimes ultra-réactionnaires du Golfe persique et des services secrets occidentaux.

Les communistes de Syrie et de tout le Proche-Orient ont dénoncé la lourde responsabilité du régime d’ Al Assad dans la situation du peuple syrien. Ses concessions aux exigences du FMI et des impérialistes après la chute de l’URSS ont renforcé les inégalités et les violences. Mais cela n’empêche pas les communistes syriens d’assumer leur devoir patriotique et anti-impérialiste en combattant l’ingérence étrangère en Syrie, avec des forces démocratiques d’opposition à Assad, qui ont refusé la militarisation des manifestations. Tous défendent le droit de ce pays à préserver son indépendance et à maintenir le seul régime laïque de la sous-région, maîtrisant ses ressources pour le progrès social et l’égalité hommes-femmes.

Nous avons deux certitudes :
- rien de bon, rien de progressiste ne peut sortir d’une intervention impérialiste : la situation en Irak, en Libye, en ex-Yougoslavie, au Mali... prouvent que c’est au chaos, à la misère, à l’aggravation des violences qu’aboutissent ces guerres inacceptables, tant du point de vue de l’indépendance nationale, que du progrès social et des libertés démocratiques des peuples.
- les enjeux géopolitiques entre US,UE et les BRICS, les enjeux des gazoducs qui traversent le moyen-orient, les intérêts des multinationales des armes et de l’énergie sont au cœur des stratégies occidentales pour le "nouveau moyen-orient".

La France de Hollande est en pointe dans l’agression euro-atlantique qui se prépare contre la Syrie. C’est un Fabius militariste, comme aux plus belles heures coloniales des socialistes français, qui renie les principes défendus par la France lors de l’invasion américaine en Irak. Face à Bush, D. de Villepin avait refusé toute intervention militaire contre un pays tiers sans l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU : il est déshonorant pour notre pays qu’un ministre de la République décide de faire sauter ce garde-fou minimal du droit international : c’est la porte ouverte à l’aventurisme le plus dangereux, sans parler des risques de conflagration d’une intervention occidentale ouverte en Syrie, étant donné l’imbrication des enjeux géopolitiques régionaux et mondiaux.

Nous ne laisserons pas sans réponse les déclarations bellicistes des ministres et du président français. Les progressistes, les anti-impérialistes, les défenseurs du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, les patriotes de France doivent reprendre le flambeau de la bataille pour la paix, contre les guerres coloniales et impérialistes, contre les ventes d’armes qui sont d’abord le fait des USA et de l’UE, pour le désarmement nucléaire.

Le gouvernement socialiste, qui s’apprête à démolir les retraites par répartition en alléguant l’endettement de la France, trouve soudain des milliards d’euros pour agresser un peuple souverain, alors qu’il prétend ne plus avoir d’argent pour la protection sociale et les services publics.

La lutte pour la paix est un axe essentiel du combat des communistes depuis la boucherie impérialiste de 14-18. Elle est inséparable de la lutte contre l’euro-austérité, pour la sortie de la France de l’euro, de l’UE et de la machine de guerre impérialiste de l’OTAN.

Les communistes appellent à lier la lutte contre l’austérité à la lutte contre les guerres impérialistes, ruineuses, injustes, déshonorantes pour la France et dangereuses pour la paix mondiale.

le 28/08/2013


Nous reprenons aussi le communiqué du collectif Polex qui est partagé par les participants aux Assises du communisme :

Alerte ! Les États occidentaux (dont la France) prêts à la guerre contre la Syrie !

Communiqué du Collectif communiste Polex


Le gouvernement français et ses médias préparent l’opinion à une intervention militaire occidentale contre l’Etat souverain de Syrie. Celui-ci est accusé d’avoir utilisé des gaz toxiques dans sa lutte contre les forces rebelles. Le prétexte invoqué, nié farouchement par les autorités de Damas, rappelle les « armes de destruction massive » inventées par les États-Unis pour justifier leur intervention en Irak il y a dix ans.

Depuis deux jours, le discours officiel des gouvernements français, étasunien et britannique annonce, en représailles, des mesures de guerre à l’encontre de la Syrie, avant même que les experts de l’ONU aient commencé sur le terrain leur travail de vérification. Sans attendre, précisent les États-Majors, « toutes les options [militaires] sont sur la table », y compris une intervention sans feu vert du Conseil de Sécurité, autrement dit en pleine illégalité sur le plan du droit international ! Et de se référer au précédent des bombardements occidentaux en Serbie en 1999.

Le Collectif communiste Polex met en garde l’opinion française contre l’éventualité d’une nouvelle guerre déclenchée entre autres par la France (après les aventures de Libye, de Côte d’Ivoire et du Mali), dans les tous prochains jours, pour des visées impérialistes au Moyen-Orient.

Le Collectif communiste Polex en appelle à une réaction populaire de toutes les forces progressistes de notre pays pour interdire une telle entreprise criminelle.

Paris, le 27 août 2013

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).