Adresse aux pré-historiques, en direct de l’espace historique (continent poésie-jazz-Beethoven, localité Marmande)

, par  Gil-Simon Ben Aych , popularité : 2%
Le poète, militant, stéphanise,
tombeau révolutionnaire de Mallarmé,
 
0) Nous sommes au-delà du système solaire et nous nous dirigeons vers la naissance de l’univers
 
1) Albert (Einstein) conduit, pilote (Poincaré boude dans le fond de la navette, et certains le consolent).
 
Youri (Gagarine) essaye d’attraper une fiole de vodka, mais il est sur un fauteuil et des navigants avertis ont agis. Personne ne doit l’aider, c’est prévu. Neil Armstrong apprend à jouer à la belote simple et aussi à "tout atout sans atout" avec Claudie Haigneré encore plus élégante que du temps préhistorique et du système solaire. On est sauvé. La déflagration a été considérable, imaginez, une humanité de 7000 milliards d’êtres à bord du plus grand vaisseau spatial jamais conçu et il nous est impossible, évidemment, de dresser les portraits, on le regrette, de tous, communs universels.
 
 
Mais nous sommes sauvés et nous avons ASSISTES à la fin du système solaire. C’était... grandiose. Newton pleure et déguste une tarte tatin ; Galilée joue au bilboquet ; Copernic, Bruno, pleins d’autres que je distingue mal... nous reprendrons ce reportage.
 
2) Jamais au grand jamais, un coup porté fatal aux réactions hideuses, un coup fatal sans dés, jamais, ne m’alarmait !!!
 
Et comme j’avance serein, des rats ça et là rient, l’eau, bas, apostrophe l’aine, de scies très affûtées, faucilles bien aiguisées, s’aidaient, des esthètes des plus hauts et des plus haussés n’eût, certes, mais parce que son marteau a un maître et parce que SON MARTEAU EST UN MAITRE !!!... alors, il eût, ici, des mots rougis, va donc le bel Octobre mué en un Novembre, et s’avive, léger, révèle,
 
Va, hébété d’ici, ignorants, retardés, anté-anthropoiques, use et lit, faits tes nœuds, mes suées y rotent, s’y fait.
 
3) On entend un mélange, savamment agencé, des dernières sonates de Beethoven, d’Olé de Coltrane, d’un Opéra à Thème révolutionnaire contemporain, dont la frise est constituée par la fantaisie pour deux pianos de Franz, intime Schubert. Mahler dirige.
 
Un orateur sort et clame : "Conditions d’une Révolution :
... quand ceux d’en haut ne PEUVENT plus et
quand ceux d’en bas ne VEULENT plus"
Vladimir Illitch Oulianov, dit Lénine.
 
On y est. L’orateur prend un porte-voix et chante : Hollande était-il le Kerenski français de
La Grande Révolution de Novembre 2014 ?
 
Moins, autant, plus ?
 
"Une étincelle peut mettre le feu à toute la plaine"
Mao Tsé-Toung.

Gil Ben Aych, le 13 novembre 2014 000 000, pour un hommage à l’époque où il était encore secrétaire (provisoire) de la Vème Internationale.

Brèves Toutes les brèves

  • CUEM : Calendrier 2017-2018

    Cercle universitaire d’études marxistes
    « Les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, il s’agit (...)

  • Voix sans Voile

    Cher-e-s camarades,
    Je vous annonce la sortie prochaine de mon livre, intitulé "Voix sans Voile", préfacé par PIERRE (...)

  • Viols à Solférino ?

    A quand les bordels dans les couloirs de Solferino pour « les migrants » ?
    C’est une insulte d’abord pour ces (...)

  • Glucksman et Schmidt...

    André Glucksmann et Helmut Schmidt sont tous deux morts ce 10 Novembre...Aucun rapport, mais ça en fait deux de moins (...)

  • Qui était Boris Nemtsov ?

    Dans son discours devant la manifestation des communistes à Moscou le 1er mars 2015 , Sergueï Pavlovitch Oboukhov (...)

  • Un livre sur le Viet-nam

    Raymonde Dien ancienne militante, des années cinquante, pour la paix au Viet-Nam puis contre la guerre d’ Algérie, a (...)

  • Hommage à Georges Marchais…

    Hommage à Georges Marchais…
    Au nom de l’avenir, par Georges Gastaud Marchais n’est plus, ils débaptisent Le parvis (...)

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).