Francis Wurtz est-il devenu fou ?

Dans l’Humanité-dimanche du 20 mai 2010, Francis Wurtz s’est fendu d’un article intitulé « Schuman, réveille-toi, ils sont devenus fous ». Or il ne s’agit pas d’une pique humoristique, mais bien d’une allégation à celui à qui les capitalistes ont décerné le titre de (Petit) Père de l’Europe…

Rappelons quand même que le sinistre Robert Schuman était un homme du patronat de l’époque, le Comité des Forges qui deviendra l’UIMM (très connu aujourd’hui pour ses fonds secrets ayant servi à casser les résistances syndicales). Il avait été promu par la dynastie patronale sidérurgiste des De Wendel. C’était un homme d’extrême-droite ayant largement collaboré avec les nazis et leur idéologie (il avait été dirigeant de l’Action Catholique Mosellane dont la feuille de choux était le vecteur d’une propagande raciste éhontée). Compromis dans l’avant-guerre après avoir voté les pleins pouvoirs à Vichy, il sera déclaré inéligible en septembre 1945, mais miraculeusement épargné par la suite…

Le pire, c’est que Wurtz laisse entendre qu’il y aurait eu changement dans le cours de la construction de l’Union Européenne, particulièrement ces vingt dernières années, par rapport aux objectifs initiaux portés notamment par Schuman. Apparemment, Wurtz n’est pas devenu fou… Il est tombé dans le piège de ce miroir aux alouettes pour réformistes qu’est la construction de l’Union Européenne qui tient désormais lieu d’objectif, faute de vouloir construire le socialisme. En plus de déposséder les peuples de leur souveraineté, il faut constater que l’Union Européenne joue depuis longtemps le rôle de décerveler toute velléité de conscience de classe.

Pascal Brula

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).