« Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani

, par  SARTON Bernard

Le 6 juillet 2017 à 13:59, par SARTON Bernard En réponse à : « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani

Bonne analyse de la société chinoise actuelle avec ses contradictions économiques où le capital s’affronte dans les faits à la volonté populaire de construire une autre société où l’argent n’est pas le seul dénominateur commun du bonheur matériel . L’économie des "besoins" humains sur le plan individuel et collectif nécessite un plan sur le moyen et long terme pour mobiliser les forces productives tant manuelles qu’intellectuelles , ce qu’essayent de faire les communistes chinois en tirant les leçons de "l’échec" soviétique .L’équipe Poutine fait de même après le "désastre" Eltsine . Le problème principal de l’Etat chinois c’est la bureaucratie (comme en Russie d’ailleurs) avec sa hiérarchie installée par le Parti unique et centralisée pour éviter les dérives corruptives tenaces dans l’élite . La direction chinoise mène d’ailleurs un combat assez exemplaire en ce domaine , est-il efficace ? C’est la question qui se pose avec la lutte en cours . La France est d’ailleurs dans le même état de corruption avec sa bureaucratie tant dans le public que dans le privé . Alors si l’économie chinoise , qui forme plus d’un million d’ingénieurs par an , continue à se développer dans tous les domaines avec le plein emploi de ses forces productives , ne laissant aucun cerveau en jachères au contraire de l’occident capitalistes avec ses dizaines de millions de chômeurs , alors ce pays deviendra la première puissance économique du monde avec tout les bienfaits nécessaires pour sa population . La société socialiste et communiste ne se construit pas dans le sous-développement , le capitalisme d’état gaulliste et la NEP léniniste sont sans doute des étapes économiques nourrissant le socialisme et le communisme comme objectifs pour la société humaine . Mais il faut aussi comprendre que la bourgeoisie en tant que classe dirigeante ne cède pas sa place naturellement , ce qui oblige les peuples à faire des révolutions historiques pour la supprimer en tant que classe dominante dont le rôle historique est terminé comme la classe féodale précédemment . En tous cas Andréani a raison , suivons attentivement l’expérience chinoise et je pense aussi l’expérience Vietnamienne .

Bernard SARTON , section d’Aubagne

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).