pour la première fois de son histoire

le Népal a une femme comme présidente, une communiste

, popularité : 8%
JPEG - 71.6 ko

C’est la première fois que ce poste est établi en vertu de la nouvelle Constitution républicaine.

Une décision historique ce mercredi au Népal et Bidhya Devi Bhandari, a été élue Président de ce pays, ce qui en fait la première femme à occuper le poste.

C’est aussi la première fois, que ce poste est créé en vertu de la nouvelle Constitution républicaine. Bhandari, chef du parti communiste UML (Marxiste-Léniniste) du Népal, a été choisie par le Congrès de la nation.

le chef de l’UML a été député, ministre de la défense et était l’épouse du défunt leader communiste historique Madan Bhandari. Bidhya est devenue une personne influente dans le changement des nouvelles pratiques politiques du pays.

Avec 327 voix, elle a été élue comme nouveau Président, sur un total de 601 politiciens qui composent le Congrès, c’est-à-dire qu’elle a obtenu 54,4 % des voix. Notez que la nouvelle Constitution stipule que c’est le Congrès qui élit le Président.

Le choix de Binet est un pas en avant en ce qui concerne la façon de faire de la politique dans ce pays, une mise à niveau de la culture civique avec l’idiosyncrasie du pays.

Après avoir été désignée Bhadari a déclaré aux journalistes qu’elle entamera des discussions avec les territoires du sud du pays en contradiction avec la nouvelle Constitution, qui interdit les protestations et ferme la frontière avec l’Inde.

L’adoption de cette nouvelle Constitution a été à l’origine de l’instabilité politique dans les zones de la région sud du Teraï, dont les protestations ont persisté pendant des mois.

Voir en ligne : sur telesur

Bhandari a une longue histoire en tant que membre politique et parlementaire depuis 1994 et a été ministre de la défense durant l’administration de Madhav Kumar (2009-2010).

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).