La théorie de la plus-value de Marx est fondamentale pour les communistes

Un crachat sur la gueule des « ouvriers » quand on oublie la plus-value… Une réaction de Danielle Bleitrach + la traduction de la lettre du PDG de Titan

, par  Danielle Bleitrach , popularité : 1%

Après la réaction de Danielle Bleitrach, notamment en direction des grands révolutionnaires de pacotille qui s’indignent de la lettre du PDG de Titan, nous publions la traduction de cette fameuse lettre au ministre du sparadrap industriel de la France, A. Montebourg.


Titan va acheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins d’un euro l’heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin : « Rien d’autre que la logique folle de la finance… » commente un ami Facebook qui se prend pour un communiste... sans regarder la part de sa propre vision du monde dans cette toute puissance du capital qui peut cracher à la gueule des « ouvriers » français et de leur ministre…

Ce "communiste" ne voit que la "finance" dans cette folie de la toute puissance du capital : il répète la vulgate d’extrême-droite qui veut qu’il n’y ait que la finance, alors que nous sommes bel et bien dans le capital monopoliste productif et sa recherche de plus-value… Titan dit clairement qu’il y a des ouvriers qu’il payera moins cher et dont il vendra le produit à des français qui sont devenus de simples consommateurs. Où voyez-vous la finance là-dedans ?

Oui mais le communiste ne sait plus que répéter ce que lui serine les Cheminade, les Larouche et autres Chouard, il n’y aurait que la méchante finance… Il n’y a plus d’analyse du capital, simplement la vilaine ploutocratie, celle qui permet à un militant communiste de s’aligner sur l’extrême-droite…

Pourtant cette logique du capital ne peut fonctionner que parce qu’effectivement le consommateur français se fout de la production française et qu’aujourd’hui au minimum 60% des français donnent raison à Titan contre le CGT… Comme ils donnent raison à celui qui réfugie ses profits aux Luxembourg… Le capital quand il a perdu tout sens de la plus-value apparaît vertueux…

Ceci est le fruit d’un double mouvement de perte de compréhension : puisque le capital, son exploitation n’existe plus, l’essentiel est de consommer le moins cher possible… Il n’y a plus de producteur, que l’avarice du petit profit lié à la circulation, les soldes perpétuelles. Le héros de la jeunesse est Steve Job…

Mais il y a aussi l’évolution du rôle du militant… Ce dernier n’aide plus et se moque complétement du désarroi, il s’est bureaucratisé… Au meilleur des cas, il distribue des tracts pour vanter son candidat aux élections, mais il se fiche complétement des difficultés quotidiennes de son voisin…

L’individualisation intégrale a avancé à pas de géant… et la jeunesse française ne pense qu’au bizness… alors même que c’est cette jeunesse qui va faire les frais de la dégradation et de la perte des droits sociaux…

Danielle Bleitrach

Sur son blog


Traduction de la lettre du PDG de Titan au Ministre A. Montebourg :

« Cher monsieur Montebourg,

Je viens tout juste de rentrer aux États-Unis après un voyage d’affaires de plusieurs semaines en Australie. Je vous prie donc d’accepter mes excuse pour ne pas avoir répondu plus tôt à votre lettre datée du 31 janvier.

Je comprends votre pensée et le fait que votre ministère protège des activités industrielles et des emplois en France. Titan et moi, avons une histoire longue de 40 ans de rachat d’entreprises en faillite qui perdent des millions de dollars, pour les restructurer et en faire des activités rentables, qui payent de bons salaires. Goodyear a essayé pendant quatre ans de sauver une partie des emplois à Amiens, qui sont parmi les mieux payés, mais les syndicats et le gouvernement français n’ont fait rien d’autre que de discuter.

J’ai visité cette usine plusieurs fois. Les salariés français touchent des salaires élevés mais ne travaillent que trois heures. Ils ont une heure pour leurs pauses et leur déjeuner, discutent pendant trois heures et travaillent trois heures. Je l’ai dit en face aux syndicalistes français. Ils m’ont répondu que c’était comme ça en France.

Vous êtes un politicien, donc vous ne voulez pas faire de vagues. Les Chinois livrent des pneus en France – en fait partout en Europe –, et pourtant vous ne faites rien. Le gouvernement chinois subventionne tous les producteurs de pneus. Dans cinq ans, Michelin ne sera plus capable de produire des pneus en France. La France va perdre son activité industrielle parce que son gouvernement appelle plus de gouvernement.

Monsieur, votre lettre signale que vous voulez que Titan démarre une discussion. Vous pensez que nous sommes si stupides que ça ? Titan a l’argent et le savoir-faire pour produire des pneus. Qu’a le syndicat fou ? Il a le gouvernement français. L’agriculteur français veut des pneus pas chers. Il se moque de savoir si ces pneus viennent de Chine ou d’Inde et si ces gouvernements les subventionnent. Votre gouvernement s’en moque également. “Nous sommes français !”.

Le gouvernement américain ne vaut pas beaucoup mieux que le gouvernement français. Titan a dû payer des millions à des avocats de Washington pour porter plainte contre les entreprises chinoises de fabrication de pneus en raison des subventions qu’ils reçoivent.

Titan va acheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins d’un euro l’heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin. Vous pouvez garder les soi-disant ouvriers. Titan n’est pas intéressé par l’usine d’Amiens-Nord.

Meilleures salutations,

Maurice M. Taylor Jr. »

Sites favoris Tous les sites

1 site référencé dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).