Ukraine du grotesque au tragique : la roue de secours de l’Occident ou Saakachvili et Mc Cain

, par  pam , popularité : 2%

Ukraine du grotesque au tragique : la roue de secours de l’Occident ou Saakachvili et Mc Cain

« M. » : Mikhail Saakashvili, ancien président de la Géorgie et gouverneur de la région d’Odessa
Voici, vu en première partie par la presse occidentale (The Guardian) un portrait qui se veut hagiographique de l’ex-président géorgien et en deuxième partie le même personnage vu par la presse russe qui lui prête non sans arguments tous les complots les plus incroyables. La presse russe publie un compte rendu de dialogues tout à fait révélateurs. Il y a eu celui avéré d’avoir lancé un appel à la révolte pour renverser le gouvernement géorgien élu qui lui a succédé. Aujourd’hui, c’est une conversation révélée par Wikileaks, un compte-rendu entre Mikhail Saakashvili et d’autres interlocuteurs qui entre autres prouve une entente avec John Mc Cain afin de provoquer avec l’aide de djhadistes et des Turcs de faire abattre un avion américain et attribuer ce fait à la Russie… Pour qu’enfin Saakachvili et Mc Cain obtiennent que l’Amérique s’engage dans une guerre pour destituer Poutine et une mise et à feu et à sang du Caucase pour que Saakashvili puisse récupérer son pouvoir et sa fortune en Géorgie…

1) Saakachvili, l’homme des « réformes », le lapin enerziger… vu par The Guardian
L’ex-président géorgien recherché dans son pays pour abus de pouvoir et corruption est le nouveau héros de l’Occident en Ukraine. Dans la plupart des médias de prestige comme The Guardian, la CIA expédie des articles qui vantent le personnage et tentent de transformer ses traits grotesques et caractériels en atouts charimatiques. Peu importe si à Odessa dont il est gouverneur, son candidat a été battu aux élections locales. Dans son article du Guardian intitulé « ennemi juré de Poutine : est ce que Mikheil Saakashvili pourra survivre assez longtemps pour faire la différence ? » la journaliste Natalia Antalava écrit :

« Il se classe aujourd’hui comme le politicien le plus populaire en Ukraine » et elle explique qu’il est l’homme capable de sauver l’Ukraine de ses démons :

« Tous les problèmes de l’Ukraine tiennent au fait qu’il s’agit d’un pays qui n’a absolument pas de de classe politique mature. Saakachvili est probablement le seul homme dans l’ex-Union soviétique, qui a un bilan de réformes réussies, et il est solide. Il a fait passer la Géorgie d’un Etat mafieux, corrompu, en un Etat ouvrant l’espoir dans l’espace post-soviétique, un pays où il est facile de faire des affaires, qui est ouvert, avec une croissance de l’économie. C’est pourquoi les Ukrainiens voulaient qu’il vienne, et ce sont ces réformes qu’il promet d’appliquer à Odessa. »

Bien sûr on oublie que le dit Saakachvili après avoir été battu aux élections a dû s’enfuir à la découverte des comptes, et la manière dont il s’était servi, il faut lire entre les lignes, Saakachvili qui comme bien de ses pareils avait été recruté lorsqu’il faisait ses études aux Etats-Unis par un cabinet d’affaires lié à Godman Sachs avait « ouvert » le pays au pillage occidental. C’est le travail qu’il exécute dans Odessa la rebelle et de là peut-être dans le pays. A ce titre cet individu se trouve paré de toutes les vertus, il serait « une personnalité énergique, prenant souvent des décisions excentriques de dernière minute, ce qui lui a valu le surnom de « lapin Energizer » comme notre Tapie local. Et l’article de sa groupie du Guardian reprend :
« Même les moments où il semble être au repos, il est prêt à bondir et à faire quelque chose d’autre, » dit Antelava. Elle ajoute poliment « Il apparaît comme quelqu’un qui n’a pas beaucoup de durée d’attention. Je pense que c’est assez trompeur. Il a une grande attention aux détails et une mémoire étonnante, spongieuse. Il se rappelle les noms et les détails — c’est une des raisons pour laquelle les gens dans la rue dès qu’ils le rencontrent l’aiment. Il séduit les gens, et cela fait partie de sa popularité et de son succès. » Mais pas au point d’arriver à faire élire son poulain à la mairie d’Odessa.

Il est vrai que depuis 6 mois qu’il est en poste, poursuit la journaliste thuriféraire, il a peu avancé dans son programme, bloqué, selon elle, comme il l’est pas la contagion du conflit à l’est entre les forces gouvernementales ukrainiennes et les séparatistes soutenus par les Russes. Effectivement le blocage est double, la zone d’Odessa malgré la forte présence d’une extrême-droite qui fait régner la terreur est une ville russe qui pour une large part refuse le gouvernement issu du maïdan. Mais la journaliste poursuit : « Je pense que beaucoup de gens voient cette expérience comme une chance réelle pour l’Ukraine, parce que c’est une expérience qui peut soit réussir et se propager au reste de l’Ukraine — faire fonctionner le pays avec une économie normale qui est attrayante pour les investisseurs et qui fonctionne simplement. Ou elle échoue, et les Ukrainiens n’ont pas vraiment grand chose d’autre ou beaucoup d’autres hommes politiques sur lesquels ils peuvent compter. »

Son programme n’a pas avancé parce qu’il est pris entre le marteau et l’enclume d’un gouvernement d’oligarques corrompus et d’une population qui lorgne du côté des séparatistes, mais ce n’est pas le seul obstacle. Dans une Ukraine en faillite, Saakachvili qui ressemble comme un frère à tous ces pilleurs de bas étage mais qui jouit de la confiance des Etats-Unis dont il est pour le moment le candidat de choix (celui du sénateur Mac Cain en particulier), est obligé de défendre son domaine et ses réformes contre d’autres voyous et c’est ici que nous retrouvons un personnage haut en couleur, la plus infâme fripouille qui se puisse imaginer Igor Komomoisky, le juif qui a comme garde prétorienne des néo-nazis. Ce qui, par parenthèse, dans une ville comme Odessa où depuis le massacre du 2 mai à la Maison des syndicats fait que Pravy Sektor, l’extrême-droite nazie, fait régner la terreur, se trouve en opposition avec Saakachvili et rend donc sans doute encore plus difficile la main-mise du gouvernement et des Etats-Unis sur la ville.

Natalia Antelava fait cette description hilarante sans je pense avoir le moins du monde conscience de l’humour noir de ses propos.

« Réformer un pays avec une élite retranchée n’est aucun une tâche facile. Dans ces conditions, même le plus basique – le transport – notamment devient un défi. Saakachvili va souvent à Kiev pour rencontrer le Président Porochenko et pour faire pression sur le gouvernement pour obtenir des modifications législatives. Le problème pour lui, c’est que la plupart des vols d’Odessa sont assurés par Ukraine International Airlines, une compagnie détenue par Igor Kolomoisky, un magnat et l’ancien gouverneur de la région de Dnipropetrovsk. Au début de cette année, Porochenko, qui avait promis de limiter l’influence des oligarques, a obtenu que Kolomoisky quitte son poste de gouverneur. Il a également limogé un proche collaborateur de Kolomoisky, Igor Palitsa, qui fut gouverneur d’Odessa, et l’a remplacé par Saakachvili. Saakachvili a accusé Kolomoisky de développer une contrebande d’affaires dans les ports d’Odessa (Kolomoisky le nie et a menacé d’intenter une action) et annoncé que Saalasshvili ne volerait plus dans une compagnie aérienne de Kolomoisky. Mais le boycott a laissé Saakachvili sans la possibilité pratique de prendre des vols à partir d’Odessa. Pour se rendre à Kiev il est obligé maintenant de faire un voyage de cinq heures en voiture le long de chemins cahoteux de l’Ukraine. »

Voici pour le contexte dans lequel un aventurier médiocre peut se retrouver président de la Géorgie, y mener une guerre en 2008 contre le Russie en envahissant on s’en souvient l’Ossétie, puis chassé du pouvoir recruté pour renforcer l’équipe de Kiev, et peut-être vu l’impopularité de l’équipe de Poroshenko devenir la roue de secours des Etats-Unis qui paye déjà l’équipe dont il est entouré à Odessa : voir : https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/07/07/les-usa-verseront-les-salaires-de-lequipe-de-saakachvili/

2) Les révélations de Wilileaks publiées en Russie : Mc Cain et Saakachvili projeteraient d’abattre un avion américain en Syrie et d’en accuser les Russes

 [transcription] http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=&to=fr&a=http%3A%2F%2Ffortruss.blogspot.fr%2F2015%2F10%2Fukrainian-wikileaks-mccain-and.html

28 octobre 2015

Wikileaks ukrainiens

Traduit du russe par Kristina Rus

« K. » : David Kezerashvili – ancien chef de la police financière et ministre de la défense de la Géorgie. Recherché pour avoir détourné des fonds publics

« G » : Anton Gerashenko – député ukrainien du « Front populaire », Secrétaire du Comité de la Verkhovnaya Rada sur les questions de la base juridique de l’application de la Loi. Conseiller auprès du ministre de l’intérieur, Arsen Avakov, agent résident des services spéciaux américains

« R » : Ramzan Machelikashvili – cousin de Ruslan Machelikashvili, commandant de l’infâme État islamique, indicatif d’appel Seyfullakh. Commandant de la brigade anti-aérienne, a reçu une formation spéciale dans la zone de l’ATO (Donbass). Spécialiste DCA envoyé en Syrie.

***

M. le laisser entrer !

M. Sit down, David ! Tout devrait être fait à temps, comme nous en avons discuté. Vous comprenez l’importance de tout ! Attendez une seconde, je vais sur la ligne d’anti-surveillance.

McCain a confirmé le plan, tout est en place. Nous avons obtenu la couverture du Sénat US. En Syrie, les Russes doivent être frappés, ou bien si les Russes et les Américains sont fondamentalement d’accord, ce sera pareil en Ukraine. Le projet du Donbass sera conservé, le projet Transnistrie est suspendu. Si cela continue, nous sommes fichus ! Nous devons accélérer les choses en Syrie !

Avez-vous préparé nos gars ?

K : Oui, tout est fait. Aujourd’hui, ils volent à Antalya et puis il se rendront en Syrie.

Ils ont reçu une bonne formation et sauront agir par eux-mêmes. Ce sont nos Kistintsy ( tchétchènes géorgiens vivant dans la vallée de Pankissi en Géorgie), des durs à cuire. Ramzan Machelikashvili a été nommé commandant, tous les quatre lui obéiront. Qu’ils tirent de toutes les armes, ce sont des professionnels de l’anti-aircraft. Ils attendent des instructions spécifiques.

M. Il faut donner à Ramzan ce numéro de téléphone et ce téléphone portable, à l’arrivée, il est nécessaire d’envoyer un message, il y a un homme de Warren de la CIA, il va saluer et récupérer les gars. Les Turcs sont avertis et ils les aideront. En bref, cet agent de Steve Warren sait tout et parle russe. Après, Ramzan devrait lui donner ce téléphone.

 M. Attendez, attendez ! Je dois prendre l’appel de Gerashchenko.
M. Anton, Bonjour ! Nos gars partent aujourd’hui. tout est prêt ?

G. M. Mikhail Nikolaïevitch ! Il est fort là-bas !

G. maintenant, je peux entendre ! Avakov (le ministre des affaires internes d’Ukraine) a transporté tout, il y a cinq batteries antiaériennes [PZRK – RUS.] « Saule » [Verba » – RUS.] et « Aiguille S » [« Igla S » – RUS.], plein de munitions et matériel. De gros canons antiaériens sont sur la route. Dès qu’ils passent la frontière, votre chef, quel est son nom, Ash-Shushani les rencontrera, les gars seront mis sur l’affaire.

M. Excellent ! Excellent ! Eh bien, on verra plus tard.

M. David ! Tout ce dont vous avez besoin est déjà en place, et lorsqu’ils franchissent la frontière, ils obtiendront tout. Là ils seront accueillis par Tarhan Batirashvili. Vous savez qui c’est ? Il a une grande influence dans l’État islamique, tous les Tchétchènes passent par lui, son surnom est Ash-Shushani. Aussi cousin de Ramzan, Ruslan Machelikashvili également les rencontrera. Il est un voyou impitoyable, m’ont dit les Américains.

L’ensemble du groupe sera donc à Lattaquié, dans la zone de Al-Nusra, le but est de tirer du sol vers l’avion américain. Ils recevront des informations sur les vols, il y a un kurde local là pour ça. Le plan est très cool ! L’avion américain sera abattu par les militaires russes. Cela sera raconté par le prisonnier, que la cible a été abattue d’un PZRK. La scène sera amusante, tout le monde en parlera.

Une fois cela accompli le groupe ira à Wafa, c’est une ville près des Kurdes et là ils détruiront un village kurde, les Russes feront tout. En contrepartie, les Kurdes abattront un avion russe avec les Stingers. L’objectif est de dresser les Américains contre les Russes en Syrie. Les Turcs vont en seront reconnaissants, ils promettent de réveiller les Tatars de Crimée.

Après cela fait en Syrie, vous verrez si les Américains n’enverront pas des troupes à l’Ukraine et tous nos projets vont commencer à fonctionner. McCain est en attente pour nos actions. Dans le cas contraire, Obama ne bougera pas son cul, les élections sont à venir et il ne fera rien. Vous voyez, Porochenko a également commencé à remuer sa queue devant Poutine.

C. Je ne sais pas, Misha ! C’est vos plans, vous le savez mieux. Je vais tout expliquer aux gars. C’est génial que Tarhan Batirashvili les rencontre, il sait comment se battre et supervisera tout. Sa mère est Kistinka et son père géorgien.

M. Ce que j’ai dit, faire dans le temps, donner à chacun 10 000 $. Donne $ 20 000 au père de Tarhan Ahmet.

K. J’ai déjà payé les gars, et mes gens vont recevoir 20 000 $ à Tbilissi.

Machelikashvili est en attente à la réception, veux-tu avoir quelques mots avec lui ? !

M. Sûr !

Sveta ! Il y a un homme avec une barbe qui venait avec David, nommé Ramzan, laissez-le.

S. Bien sûr, Mikhail Nikolayevich

M. Comment vas-tu Ramzan ! Comment vont les choses ?

R. Bien Misha ! Nous sommes prêts à exécuter toutes les tâches.

M. Très bien ! La paix dans le monde entier dépend de vous ! Dato vous soutiendra vous et votre famille en tout.

R. Je vous remercie beaucoup. David est très utile. Après avoir terminé les tâches en Syrie, nous nous occuperons de la Géorgie, c’est notre prochaine tâche. On va exploser toute la Géorgie, si nécessaire !

M. Je vous remercie Ramzan, ce temps viendra, mais pour l’instant, nous devrions prendre soin de l’Ukraine. Dato t’expliquera, tout est prêt. Nos gars seront réunis, Ruslan est votre cousin, Aslan Margoshvili, Tarhan Batirashvili et autres. Vous serez en de bonnes mains. Dites bonjour aux gars et soyez prudent. Prenez soin de vous.

R. Tu me fais sentir mieux, Misha. Je ne savais pas que le frère sera là, nous ferons tout à100 %. J’ai pensé Tarhan est mort, j’ai entendu dire qu’il a été dynamité avec El-Baghdadi. Insha Allah, il est vivant.

M. Ramzan, prenez-le ! Il s’agit d’un de mes poignards.

R. Allah vous protège, Misha ! Nous ne nous déshonorerons pas nous-mêmes et nous exécuterons tout, je vous le jure !

K. Ok, Ramzan, attendez-moi dans la salle d’attente, je sortirai bientôt !

M. Ramzan est un homme dur, droit ? ! Dites-moi, les comptes suisses sont déjà disponibles ? !

K. La Cour a réglé le cas et les comptes sont disponibles, il suffit de présenter des documents à la Banque. Adeishvili a été très utile. Ses gars ont fait tout à la Cour. J’ai envoyé une part et je devrai envoyer plus.

M. Kama doit toujours être payé. Vous avez dit que vous avez transféré les actions aux gens de Kakha [Kaladze, ministre de l’énergie de la Géorgie] et il a été fermé. Il ne s’agit pas de jeter mon argent par les fenêtres.

K. Ne criez pas ! Je vous ai dit, 35 % j’ai donné de l’infrastructure du port et de l’huile. De gaz, j’ai donné 10 % et ajouté 10 % pour Bezhuashvili. Dans le cas contraire il n’y a pas d’accord. Et dans la Cour, ils faisaient tout, pour Meishvili, Shavliashili et Levna Murusidze je dois envoyer cinquante, j’ai ne leur ai rien donné encore, d’abord juste pour payer les juges qui étaient sur mon cas. Je vous ai dit tout à l’avance. Sinon, je voudrais obtenir un jugement comme Ougoulava et il bloquera l’accès aux comptes.

M. F #ck leur mère, b #tch ! Ce f #cking Magis a vendu à Kolomoisky la vidéo. et ils ont publié les cadres avec Bacho f #ggots. Pour cette raison, toutes les actions prévues devaient être interrompues, contre Gazprom et pour la défense de Rustavi 2. Je l’ai dit mille fois, il faut enlever cette Kardav ou verser de l’argent à ce salaud. Ilham peut être offensé et couper notre dette SOCAR. Cela doit être résolu. Quand allez-vous à Zurich ?

K. je vais envoyer nos gars, demain je vais aller à Kiev et de là vers la Suisse. Après être allé à Bakou, là j’aborderai les questions de SOCAR.

M. Attention à nos gars de Pankisi, afin qu’ils réussissent. C’est la chose la plus importante en ce moment. Dès que nous aurons réussi à opposer Moscou et Washington, j’irai à Kiev. OK, à plus tard !

M. Attendez. Heureusement que je me suis souvenu ! Tina a demandé, dans Sagarejo, son parent a besoin d’aide avec les élections. Nos gars font tout et Tina impliquera l’armée mais Azersky Muganlo est crucial. Notre adjoint, zaki, il prendra contact avec vous et quand vous arriverez à Bakou, il viendra, lui donner de l’argent pour soudoyer des muftis de Muganloisk. Aussi demander à l’élite de Bakou, pour m’aider à cet égard. Il y a une chienne Iniashvili, elle ne doit pas gagner les élections, les sénateurs en Californie la soutiennent, mais je ne l’aime pas.

Comprenez-vous ce qu’il faut faire ? ! Avant d’aller à Kiev il faut rencontrer Adeishvili, et il vous expliquera tous les détails.

K. Oui, Zura expliquera tout, il y a tellement de choses, je peux me perdre, j’ai besoin de son aide.

M. Good. Dès que vous envoyez les gars, faites-le moi savoir, je dois informer McCain, il attend !

K. Ok, Misha ! Je dois y aller, j’ai beaucoup à faire.

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).