Quelques observations sur notre journal l’Humanité !

, par  Pierre Kulemann , popularité : 2%

Quelques observations sur notre journal l’Humanité !
Soumis le 17 avril, 2013 - 15:42 par Pierre Kulemann.

Ces quelques observations ont pour but de contribuer à l’amélioration du journal l’Humanité. Si elles sont parfois un peu critiques, c’est pour aider, pas pour nuire !

Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité écrit dans sa demande d’argent pour l’Huma :

"Et il n’est pas vrai qu’il existerait un modèle économique alternatif «  tout numérique  », comme veulent l’imposer les grands groupes, les grands oligopoles comme Google, ou encore certains cercles étatiques."

Comment peut-il sérieusement avancer une telle contrevérité !

Mediapart, par exemple, en quelques années, a gagné plus d’abonnés payants que n’en a gardé l’Huma. Selon Wikipedia, le New York Times numérique a plus de 30 millions de lecteurs par mois. Le New York Times a encore une version papier dans certaines villes des USA, mais la plupart de ses lecteurs lisent la version numérisée.

C’est un sujet complexe et très controversé (Seul notre ineffable Le Hyaric pense détenir la Vérité sur le sujet) ! Les économies potentielles de locaux, d’impression, de timbres, etc sont considérables. L’augmentation possible du nombre de lecteurs, en particulier chez les jeunes est considérable. Le Hyaric nous dit " Tout en travaillant au développement d’une plate-forme numérique efficiente, ....". Beaucoup de camarades s’accordent à dire que, par comparaison avec la presse française et étrangère, les résultats sont très décevants sur ce point. Cela est sans doute plus dû au manque d’enthousiasme de la direction qu’au dévouement indiscutable de l’équipe web de l’Huma à qui on ne donne pas vraiment les moyens.

2) Le journalisme d’enquête est une grande tradition communiste. Karl Marx était journaliste au Die Kölnische Zeitung et plus tard au New York Tribune. Il n’avait pas peur de polémiquer avec les "grands de ce monde". Comment se fait-il que l’Huma ait été silencieuse dans l’affaire Dominique Strauss Khan, et n’ait écrit sur Cahuzac après tout le monde. Cela a probablement fait perdre beaucoup de lecteurs et lectrices. Pourquoi ces tabous imposés aux journalistes de l’Huma ? Pour poser une question à la mode, depuis quand la direction de l’Huma et du Parti savait-elle que DSK et Cahuzac mentaient à la terre entière ?

3) Les correspondants volontaires en France et aussi à l’étranger pourraient enrichir considérablement la couverture de l’Huma. C’est une autre grande tradition du journalisme communiste qui semble très négligée. L’anglais étant devenu la langue principale de communication, cela nécessiterait une coordination de traductions de l’anglais vers le français entre autres.

4) La presse étrangère communiste, qui a souvent une version en anglais et parfois en français (chinoise, vietnamienne, Cubaine, russe, grecque etc) pourrait enrichir considérablement notre Huma. Patrick Le Hyaric met beaucoup l’accent sur le pluralisme de gauche de l’Huma. Ce n’est pas si clair que cela, surtout au niveau international.

5) Encore un exemple décourageant. Les affaires DSK et Cahuzac ont forcé le pouvoir à adopter des mesures minimales de "transparence". Les sondages d’opinion indiquent un grand soutien pour ces mesures et une soif que cela aille beaucoup plus loin. Sans doute cela n’éliminera pas plus la corruption que la police n’élimine le crime. Par contre, l’attitude de l’Huma et du Parti à cet égard (et celle de Mélenchon aussi) est pour le moins mitigée, ironique et même frileuse !

Pourtant c’était bien l’occasion pour les Le Hyaric, Laurent, Cohen-Séat etc de publier leur patrimoine pour montrer que les Communistes au moins mènent une vie d’une simplicité volontaire exemplaire !
Ce sera peut-être demain dans l’Huma !

6) En faisant ces observations, je ne fais que relayer certaines des questions que me posent souvent des lecteurs de l’Huma. Le but est d’aider par nos critiques constructives. En effet, à quoi sert de donner une fois de plus de l’argent à l’Huma s’il n’y a pas au moins un début de redressement ? Il me semble que nous avons en effet grand besoin d’un journal résolument communiste, mais ouvert aux divers courants de gauche en France et à l’étranger.

Soutenons l’Huma avec nos observations et notre argent. Elle est irremplaçable et j’admire la qualité des articles de nos jouralistes et leur dévouement ! En ce qui concerne la direction de l’Huma, souhaitons qu’elle ne mène pas notre journal à la faillite !

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).