Que fait le gouvernement français ? Sur Dieudonné, Soral et leur ignoble quenelle...

, par  Danielle Bleitrach , popularité : 2%

Je préférerais que nos responsables politiques aillent un peu moins s’exhiber aux raouts du CRIF et s’y livrer à des "blagues" suspectes et que sur le terrain, la République française avec ses institutions, police, justice, éducation nationale, agisse pour empêcher ces manifestations de racisme et d’antisémitisme qui se multiplient sous l’emblème de la quenelle et qui correspondent à d’autres agressions de communautés stigmatisées.

La laïcité est et a toujours été la préservation du droit de chacun à pouvoir exercer en paix ses choix politiques, religieux ou non, mais voici qu’aujourd’hui elle est menacée de toutes parts par des gens qui l’utilisent pour stigmatiser une communauté. Voici que la provocation est tolérée au nom d’une identité chauvine et basée sur la haine de l’autre. Parmi ces gens un histrion est en train de s’illustrer en pratiquant l’abjection antisémite pour gagner du pognon. Est-ce qu’on va longtemps tolérer toutes ces dérives ?

Si les pouvoirs publics n’agissent pas pour interdire ces racistes et leur maison mère, Dieudonné et autres, on risque de voir se multiplier les tentatives de justice privée que nul ne saurait tolérer. Des groupuscules d’extrême-droite de part et d’autres vont chercher à attiser les haines et à envelopper le plus largement possible dans leurs haines et affrontements violents. Les procès de Dieudonné offrent déjà le spectacle de ces bandes rivales qui se moquent du droit et de la citoyenneté. Le fait que le sieur Dieudonné refuse de s’acquitter des nombreuses amendes pour incitation à la haine contribue à cette palinodie de justice, il gagne toujours plus d’argent par ces provocations mais s’est débrouillé d’être insolvable grâce à des prête-noms, c’est du déni de droit et l’impunité est totale… Jusqu’à quand autorisera-t-on ses spectacles et le théâtre qui est devenu le lieu de l’abjection. L’impuissance de l’Etat à assurer la sécurité et la dignité de ses citoyens, alors risque d’engendrer les excès condamnables de la justice que chacun se croit apte à exercer en son nom propre ou au nom de sa communauté.

Comment en effet accepter que la quenelle d’or soit décernée par Dieudonné lui-même à la photo de ces deux soldats qui sont payés par la République pour garder des lieux :

ou encore ce car de police dont les occupants sont descendus pour aller faire leur quenelle :

Comment parler, tolérer des photos comme celles de cet abruti qui vient faire une quenelle devant l’école où Merah a assassiné des petits enfants à Toulouse ? Cette photo immonde n’est pas là n’importe où. Sur la page Facebook de Joe le Corbeau, devant l’école juive Ozar Hatorah où Mohamed Merah tue, de sang froid, Jonathan Sandler, 30 ans, ses enfants Arié, 3 ans, et Gabriel, 6 ans, et Myriam Monsonego, 8 ans :

Voici au-dessous la petite victime dont cette ordure célèbre le meurtre :

Joe le corbeau est un chanteur marseillais qui se prétend reggae et qui a tout essayé en vain pour se faire connaître, il a trouvé dans le recyclage des meurtriers racistes d’enfant l’occasion de trouver un public qui le fuit…

Cet abruti est aussi dans la région marseillaise, il fait la quenelle à deux pas de chez moi devant le chandelier de hannouka qui se trouve au bas du cours Sextiux ; si je rencontre ce pourri, qui m’empêchera de lui cracher à la gueule et ce d’autant plus que je connais le groupe auquel il appartient avec Étienne Chouard ?… Les disciples de Soral, Égalité et Réconciliation, dont le responsable travaille à la bibliothèque de la ville d’Aix… Tout le monde connaît ces gens et si les autorités ne s’en occupent pas, il est probable qu’ils constituent désormais une provocation permanente. Il faut arrêter ce danger en adoptant une attitude conforme à la loi qui interdit les manifestations de racisme…

Ces gens sont désormais connus de tous, leurs noms ont été transmis et ces photos sont sans la moindre ambiguïté ; si la République tolère de tels agissements, que valent les protestations hypocrites du gouvernement qui n’a que trop tendance, comme ces ordures, à confondre le soutien à la politique israélienne et droit des juifs français à vivre en paix dans leur pays comme tous les autres citoyens et résidents, quelles que soit leurs origines ou leurs opinions politiques et religieuses. Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas sioniste et que je prendrais avec la même fougue le parti des musulmans si je les estime menacés, ou d’un quelconque groupe, mais je juge que désormais il faut arrêter cette escalade de l’extrême-droite, interdire ceux qui se livrent à des provocations qui mettent en danger l’unité républicaine de la nation.

Déjà accepter que des élections soient détournées pour faire de la France le champ clos de problèmes étrangers est un abus de droit et j’ai dit en leur temps à des institutions juives comme le CRIF combien il fallait dénoncer cette intrusion systématique de l’inconditionnalité à Israël ou à Tsahal comme critère de choix politique, le lobbyng israélien doit être aussi étranger à la république que celui que tentent de mener ces fascistes, mais l’un ne doit pas nourrir l’autre :

Derrière ces pseudo contestataire, ces "gauchistes" à la Joe Corbeau, il n’y a rien d’autre que les dévoiements habituels vers des problèmes de race du désespoir des victimes… la bonne vieille réhabilitation du nazisme…

Maintenant, pour ceux qui disent que la quenelle n’est pas un geste antisémite, qui utilisent le prétexte du "sionisme", voilà quelques exemples parmi des centaines d’autres…

Aller faire le voyage à Auschwitz pour y faire une quenelle… Vous avez dit "antisioniste" ?

Est-ce que ce touriste est là par hasard ?

Celui-là s’attaque aux petits vieux… Tout fait ventre pourvu qu’il s’agisse de juifs…

Le bien connu "heil Hitler, je t’encule", devant Anne Franck, un must…

On aura reconnu Soral devant le musée de la Shoah à Berlin, encore un amateur de voyages historiques…

Maintenant imaginez ces listes interminables de gens en train de faire le même geste devant des lieux de culte ou mémoriel… et après avoir vu ce spectacle de l’infamie savoir qu’il y a encore des gens pour venir sur ce blog affirmer qu’ils défendent les palestiniens ou qu’ils font ce geste sans malice… la nausée vous prend devant cet étalage de l’immonde en miroir de ce que devient une société française…

Durafour crématoire comme disait Le Pen, leur maître à penser…

Et vous voulez nous faire croire que ces gens-là sont les défenseurs des palestiniens ? Ils déshonorent leurs combats…

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).