Quels sont les objectifs rassembleurs ?

Pour un premier mai de lutte Le tract que diffuse la section de Béziers pour le premier Mai

, par  Paul Barbazange , popularité : 2%

Quel peut être en chaque circonstance l’apport propre des communistes ? Et les circonstances évoluent vite : la rue occupée par nos adversaires de droite, du mal à mobiliser contre l’ANI, la manif pro-Mélenchon du 5 mai. Quels apports des communistes ici et maintenant ?

Le PS qui au vu et au su de tous accélère la mise en place de l’Europe du capital : ANI, refus de la loi d’amnistie, projets sur les retraites, acte 3 de la décentralisation en phase accéléré (juin 2013, Sarkozy est enfoncé)... même si c’est difficile, c’est de militants communistes conscients, organisés et rassemblés dont nous avons besoin.

Rassemblons sur les bases de classe que nous permet la situation.


POUR nos revendications,

CONTRE l’exploitation, la violence, l’Europe du capital.

Premier mai :

Fête du travail depuis plus d’un siècle, le premier mai est journée de lutte mondiale des salariés pour la défense de leurs revendications.

A juste raison, certains d’entre nous estiment que le MEDEF écrit la feuille de route du gouvernement. Gouvernement pourtant élu il y a juste un an pour chasser Sarkozy...

Le chômage n’a jamais été aussi élevé depuis dix ans. Jeunes et plus de 55 ans sont les plus touchés.

Le pouvoir d’achat des salariés et des retraités se réduit.

Les services publics régressent. Ne cédons pas aux ressentiments, faisons le bilan lucide de cette politique, ANI compris !

Travaillons aux rassemblements qui redonneront confiance.

Profitant du désarroi et des incertitudes de l’heure, l’extrême droite et la droite extrême relèvent la tête : ils poussent à la violence dans la rue, relancent l’homophobie... Leurs "solutions" seraient les seules, le PS ayant échoué.

Ne courbons pas la tête devant les politiques d’austérité qui ont fait la démonstration de leur inefficacité (Grèce, Espagne, Portugal...).

Seul le rassemblement sur des bases de classe permettra de marquer des points.

"Nous sommes 99%, ils sont 1% d’exploiteurs" clament avec raison les indignés.
95% des français sont salariés et n’ont comme ressources que la vente de leur force de travail.

C’est l’intérêt de cette masse, de chacun d’entre nous qu’il faut mettre en avant. C’est autour de nos revendications que peuvent se rassembler les luttes :
→ 1700 € de salaire et retraite minimum tout de suite (programme du PCF et de "l’Humain d’abord").

→ revalorisation des salaires, indemnités chômage, minimas sociaux, revenus de remplacement.

→ Nationalisations démocratiques des grands moyens de production et d’échange pour briser en France les pouvoirs du capital. C’est bien du pouvoir de décider ce qu’on produit, pour qui et comment dont il s’agit. L’avenir écologique passe par là.

→ Mesures démocratiques sociétales : sécurité des fins de mois pour tous, fin du chômage, droit à la formation, droits des femmes, droit de vote des immigrés aux élections locales, avenir écologique... "qui vit et travaille en France doit pouvoir avancer vers plus d’égalité et de bien être".

La section de Béziers du PCF appelle à participer mercredi 1er mai au rassemblement syndical CGT, FSU, Sud à 10h30 à la Bourse du travail. Sur vos mots d’ordre de classe, contre l’exploitation et les exploiteurs, pour le rassemblement des 99%.

Dans les semaines à venir, à chaque rassemblement qui permettra aux démocrates et progressistes de toutes opinions dans le respect des différences d’agir, soutenons les luttes en cours : maison de retraite de Cazouls les Béziers, Pilpa Carcassonne, Fralib Marseille, Peugeot Aulnay... pour les revendications, pour une nouvelle République, pour le mariage pour tous, pour l’écologie, pour le développement des services publics...

Pour un mois de mai 2013 de lutte, adhérez au PCF !

Le 1er mai 2013, à partir de 12h30, 2 rue Voltaire, à la section du PCF, Paella fraternelle (Repas complet) pour 12 €.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).