On a gagné la bataille des idées !

, par  Paul Barbazange , popularité : 2%

Enfin, les luttes nous permettent d’aller au cœur du débat. Quelle victoire du mouvement social !

Le cœur du débat, comme depuis pas mal de décennies, c’est bien accompagnement ou rupture.

Programmation, élection, gestion… résignation… cycle infernal répété ou bien luttes populaires sans cesse reconstruites, gestions courageuses et toujours luttes. Seul moyen de nous éviter de nous enfoncer, quelle que soit la valeur de nos engagements moraux antérieurs, dans les gestions d’un système capitaliste si bien rodé à nous conduire au pire depuis des siècles. Le mouvement de l’histoire (échec relatif de la construction du "socialisme dans un seul pays" et chez nous des programmes successifs avec la social démocratie sous toutes ses formes, rose plus ou moins teintée, verte maintenant, sans parler de l’éternelle tentation centriste) et le niveau d’accumulation mondial du capital font qu’en Europe se repose la question du socialisme, de la révolte de classe, du communisme. Nos camarades communistes grecs avaient raison au printemps d’afficher sur le Parthénon de gigantesques banderoles en grec et en anglais : "Peuples d’Europe révoltez vous". Ma traduction de l’anglais "Rise up !" est peut-être un peu libre, personnelle, certains se sont contentés de "Levez vous !" mais je peux avancer l’excuse de communistes grecs m’autorisant joyeusement à traduire : « Révoltez vous ».

L’exploitation forcenée : la destruction du travail créateur, la destruction des hommes : « Jeunes dans la galère, Vieux dans la misère », la violence au travail pour ceux qui en ont un, face au combat pour un bonheur accessible dès aujourd’hui et de lendemains meilleurs nous imposent et nous permettent cette nouvelle perspective. Nul n’y échappera, du "simple marcheur de cet automne" au secrétaire général du PCF. En passant par tous ceux qui au travers de leurs interventions conscientes dans le mouvement social sont confrontés à la question du politique.

Les solutions antérieures n’ont plus cours. Le capital pour poursuivre son accumulation va trop loin. Qu’aucun d’entre nous ne fasse semblant d’ignorer ou même de minorer chacune des échéances politiques et nous avancerons sur les fondations que nous offre ce mouvement social. La résistance, la solidarité, le droit au bonheur sont revenus à l’ordre du jour.

Saisissons nous de cette chance. Pour moi le cœur du programme, s’il y a en un à bâtir, est là. Le cœur du programme ce sont les luttes. Saisissons nous de l’opportunité. Rassemblons toutes les forces porteuses de rupture avec ce monde d’exploitation.

Paul Barbazange, secrétaire de la section de Béziers du PCF, membre du CN du PCF.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).