Non aux criminelles politiques de l’UE sur l’immigration Déclaration commune du Partis communiste de Grèce, d’Italie, de Malte, des Peuples d’Espagne

, popularité : 3%

A l’initiative du Parti communiste de Grèce (KKE), les Partis communistes de quatre pays européens de la Méditerranée, qui ont reçu de larges vagues de réfugiés et d’immigrés, dénoncent l’orientation politique de l’UE et soulignent les causes du problème, tout aussi bien la direction de la lutte des communistes sur cette question. La déclaration commune est la suivante :

Les partis communistes KKE, PCI, PC de Malte, PCPE désirent souligner ce qui suit au sujet de la tragédie indescriptible qui se poursuit dans nos pays maritimes en liaison aux réfugiés et aux immigrés :

La tragédie en cours a un "nom" : c’est la ligne politique de l’UE et des autres pays, comme les USA, qui est responsable des guerres à l’Est de la Méditerranée, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Cette tragédie a pour racine le système capitaliste lui même, sur ce terrain nous avons la manifestation de la pauvreté, l’exploitation de classe et l’oppression de la classe ouvrière et des peuples par des régimes réactionnaires, l’aiguisement des contradictions entre impérialistes, qui causent les guerres impérialistes et les interventions. Les interventions et les guerres impérialistes développées en Syrie, Libye, Irak, Mali et en d’autres pays du Moyen-Orient et en Afrique ont un impact profond parmi les peuples de ces pays qui sont contraints de mettre en péril leurs vies en se déplaçant eux-mêmes vers d’autres espaces.

Le problème des vagues de l’immigration ne peut être solutionné sans régler les causes qui les ont créées. Les "barrières", Frontex, et les autres mesures répressives augmentent seulement le nombre de morts et les prix des marchands d’esclaves.

Les gouvernements du soi-disant "Sud" Européen, de "droite" et de "gauche" portent d’énormes responsabilités parce qu’ils participent à ce crime, ils participent aux plans impérialistes de l’OTAN et de l’UE.

Nous luttons pour des mesures de secours, de sorte que les gouvernements assurent immédiatement des centres temporaires d’une réception humaine pour les réfugiés ainsi que la remise de documents de voyage afin que ces personnes puissent atteindre les pays qui sont leurs destinations réelles. Nous devons défier la réglementation de Dublin et le Traité de Schengen.

De plus, nous insistons que cette question ne peut être traitée en la séparant de ses causes. La lutte de nos peuples contre les interventions impérialistes de l’UE et de l’OTAN, contre les racines du système capitaliste lui-même doit être renforcée.

Voir en ligne : sur le site du KKE

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).