Gaza Solidarité

Manifestation pour la Palestine Dimanche 13, lundi 14 et les suites... Calendrier de lutte.

, par  Jacques Cros , popularité : 2%

Deux manifestations à Béziers, environ 400 personnes. Jeunes et femmes en particulier. Débats sur les conditions d’organisation, les mots d’ordre, les objectifs, le calendrier. L’utilité de l’apport communiste.

Manifestation pour la Palestine dimanche 13 juillet
Rassemblement devant la mairie de Béziers

Les jeunes Maghrébins de Béziers ont organisé un rassemblement pour la Palestine ce dimanche 13 juillet devant la mairie de la ville. Ils étaient nombreux, sans doute plusieurs centaines, à avoir répondu à l’invitation lancée via Internet.

Une dizaine d’Européens, tous communistes, qui avaient eu l’information s’était jointe aux manifestants qui ont complété leur rassemblement par un défilé.

Les mots d’ordre ne souffraient pas d’ambiguïté. « Israël assassin, Hollande complice. Nous sommes tous des Palestiniens. On parle de Gaza et de la Palestine, c’est l’humanité qu’on assassine. Palestine vivra, Palestine vaincra… »

C’est la politique de violence pratiquée par l’armée israélienne sur la bande de Gaza qui a été dénoncée. Elle est l’aboutissement de la logique colonialiste qui est exercée par l’État hébreu.

Une logique qui ne connait que des rapports de force et qui piétine le droit des populations à vivre dans la justice et dans la paix. C’est la barbarie érigée en système. Cela nous rappelle à bien des égards les méthodes que nous avons pratiquées en Algérie et qu’ont vantées le maire de Béziers et le député de la circonscription qui sont allés s’incliner récemment devant la stèle des tueurs de l’OAS !

Un cortège coloré de drapeaux, de banderoles, d’affichettes… est donc descendu par l’Avenue Alphonse Mas et a emprunté le grand côté des Allées Paul Riquet pour se rendre devant la sous-préfecture où la dislocation a eu lieu.

Une suite est annoncée sous des formes qui seront précisées au fur et à mesure qu’elles seront décidées. Pour l’heure une manifestation semblable est prévue, même lieu, mairie de Béziers, même heure, 16 h, le lundi 14 juillet.

Jacques Cros


Nouvelle manifestation pour la Palestine - Lundi 14 juillet

Elle a eu lieu comme prévu lundi 14 juillet. Elle a connu une participation du même ordre que la veille avec un renouvellement des manifestants. Dominante toujours maghrébine avec encore la jeunesse comme caractéristique. Il nous a semblé qu’il y avait plus d’éléments masculins que le dimanche.

Parmi les drapeaux de diverses communautés nous avons relevé ceux, plus nombreux ce jour-là, de la Turquie.

Les manifestants disposaient par ailleurs d’une sonorisation. Elle a permis à Clara de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité) de prononcer une allocution au cours de laquelle elle a fait une rétrospective de tous les malheurs qui se sont abattus sur les Palestiniens depuis une soixantaine d’années. Elle a rappelé notre exigence de l’arrêt immédiat des bombardements sur la bande de Gaza, notre condamnation de la politique d’implantation de colonies sur les territoires annexés, le retour aux frontières de 1967 et le rapatriement des Palestiniens chassés de chez eux lors de la création de l’État d’Israël.

Le cortège a suivi sans incident le même itinéraire que la veille, en scandant les mêmes slogans. Avant la dislocation, on a pu entendre des appels à la paix. Une paix juste et durable car comme cela a été dit aussi la solution n’est pas militaire, elle est politique !

Autour des responsables de l’AFPS, une réunion à laquelle ont participé dix-huit personnes s’est tenue à 18 h. Elle a fait le point sur ce qui qui venait d’être vécu et pris des dispositions d’organisation pour la suite.

Un nouveau rassemblement aura lieu le mercredi 16 juillet à 16 h devant la mairie de Béziers,

et des points de rencontre sont envisagés devant le théâtre chaque soir.
Nous communiquons un des nouveaux slogans proposés « Gaza résiste, Gaza existe, Gaza persiste ! ».

Jacques Cros


Ajout de Paul Barbazange : la rencontre du lundi 14 juillet a permis, tout en respectant scrupuleusement les objectifs et les conditions du mouvement, de réfléchir ensemble sur le mouvement, ses mots d’ordre, les conditions de sa poursuite et de sa réussite pour peser en particulier sur les positions de la diplomatie française.

Dans l’action se rencontrent des militants de diverses cultures, de religions différentes, d’âge complémentaires. Les communistes y ont toute leur place, leur apport est reconnu.

Paul Barbazange

Pas de paix sans justice, non au colonialisme, aux guerres, à la barbarie.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).