Conseil National du 24 Septembre 2016

Le choix d’un ouvrier communiste... intervention de Jean Jacques Karman

, par  Jean-Jacques Karman , popularité : 2%

Lorsque l’on prend une décision politique importante pour l’élection présidentielle, il nous faut, avant tout, savoir où nous allons atterrir.

En 1974 nous avions soutenu Mitterrand dès le premier tour, cela nous semblait juste sur le moment et ce fut une très grave erreur car après le rapport des forces a évolué en notre défaveur. Et pourtant le programme commun était là avec ses nationalisations, la voie française au socialisme, un programme bien plus avancé que tous les programmes actuels.

Le rapport des forces était et restera déterminant pour l’application de toutes orientations de rupture avec le capitalisme.

Sur cette base, nous avions décidé de ne plus commettre cette erreur et pourtant nous avons recommencé avec Mélenchon qui est, rappelons nous le un admirateur inconditionnel de Mitterrand. Intelligent, capable de soutenir des positions très avancées, mais il n’est pas communiste.

Nous sommes aujourd’hui, après avoir placé nous même Mélenchon, comme avant lui Mitterrand en position de leader et choisi la voie très hasardeuse des primaires, dans une situation catastrophique.

Cela va être très dur dans tous les cas de figures et va nous pousser à prendre une position du moindre mal pour l’immédiat, avec la hantise des 1,73% de Marie George. Mais demain le Parti communiste ne peut pas servir de marche pied à une opération qui met en cause son existence, cela serait un véritable suicide. Certaines déclarations de Mélenchon ne laissent aucun doute sur son attitude envers nous.

Pour moi je l’ai déjà dit ici il y a plusieurs mois, une candidature communiste contre la répression anti syndicale pour une amnistie générale, contre la loi travail pour son abrogation, contre l’union européenne du capital pour l’abrogation de tous les traités et un programme de rupture avec le capitalisme, pour une constituante est plus que jamais nécessaire.

Ce positionnement aurait plusieurs mérites :

1. De nous rapprocher de la classe ouvrière décisive pour le changement

2. D’être au cœur du rassemblement majoritaire contre la loi travail.

3. D’être dans le courant de rupture avec l’Europe du capital.

Le choix d’un ouvrier communiste cégétiste en lutte porteur de ces 3 grandes orientations et d’un programme anti capitaliste avec les nationalisations des banques, comme candidat de rassemblement est urgent.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).