Le parti Communiste libanais condamne le crime terroriste contre « Charlie hebdo »

La lutte anti terroriste se fait par le combat contre la marginalisation et la xénophobie Communiqué du Parti communiste libanais (PCL)

, par  communistes , popularité : 2%

Le Bureau Politique du Parti Communiste libanais a condamné, dans deux messages envoyés au PCF et à l’ambassadeur de France au Liban, l’acte criminel commis contre les journalistes de la revue « Charlie Hebdo ». Il a, en même temps, insisté sur la nécessité pour la France de se démarquer des politiques étasuniennes et de lutter en même temps contre les récidives du terrorisme et les actions xénophobes et fascistes.

Beyrouth, le 8 janvier 2015

Au Bureau National du Parti Communiste Français

Chers Camarades

Le crime odieux commis contre les journalistes de « Charlie Hebdo » est le fait, non pas seulement d’esprits obtus et obscurantistes, mais aussi des politiques que l’impérialisme et la réaction arabe ont mis au point afin de garder le contrôle des peuples qu’ils oppriment au nom des intérêts de la classe dominante.

La réaction du parti Communiste français face à ce terrorisme, tant dernièrement en Algérie qu’en Israël et au Moyen Orient, en général, va dans le sens de la ligne politique que notre Parti préconise. En effet, la lutte contre le terrorisme ne se fait pas par des guerres impérialistes, mais par des politiques sociales qui combattent la pauvreté, surtout des émigrés, mais aussi la marginalisation, la xénophobie et le fascisme qui s’installent de plus en plus en France.

Nous pensons aussi que la gauche française doit continuer la lutte afin que la politique officielle française se démarque de celle des États-Unis qui furent à la base de la création d’Al Qaeda et qui n’ont pas manqué, depuis le début des événements en Syrie et face au problème palestinien, de poursuivre leur œuvre destructrice afin de garder le contrôle de la région arabe et des richesses en énergie qu’elle recèle.

Chers Camarades,

Nous vous transmettons nos sincères condoléances et celles des militants du Parti Communiste libanais.

Beyrouth, le 8 janvier 2015

Le Bureau Politique.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Beyrouth, le 8 janvier 2015

A Son Excellence Monsieur Patrice Paoli

Ambassadeur de France au Liban

Monsieur,

Le Bureau Politique du Parti Communiste libanais voudrait présenter ses sincères condoléances au peuple français et aux journalistes de France, à la suite du crime terroriste perpétré contre les bureaux de la revue « Charlie Hebdo », crime qui a coûté la vie à douze personnes, dont Stéphane Charbonnier et Georges Wolinski qui sont bien connus de nous.

Nous croyons que ce crime odieux est la suite logique des politiques poursuivies par les régimes réactionnaires arabes et l’impérialisme étasunien depuis la création d’Al Qaeda, durant les années quatre-vingts, et tous les projets mis en place pour diviser le Monde arabe sur des bases confessionnelles qui ne profitent qu’à l’obscurantisme religieux, là où il se trouve, mais aussi aux grandes multinationales pétrolières et gazières.

Notre propre expérience vis-à-vis du terrorisme, israélien ou sectaire, dont notre pays et notre peuple sont, depuis plus de trente ans, la victime, nous incitent à appeler le gouvernement français à une politique à une position plus claire tant face aux groupes terroristes qu’à leurs commanditaires au Qatar et en Arabie saoudite, ou ailleurs dans la région moyen orientale. Nous l’appelons surtout, à se démarquer des positions prises par les États-Unis dans la région arabe, à travers la révision de la politique de la France concernant les problèmes vécus réellement par les peuples de cette région et par les émigrés en France… et ce, afin de faire face aux risques de récidives terroristes ou de réactions fascistes et xénophobes contre tout ce qui est arabe ou africain.

Veuillez recevoir l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Le Bureau Politique du Parti Communiste libanais

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).