Conseil national du 13 mai 2009

Intervention de Pasquale N. Fédération de Paris, 20ème ardt.

, par  Romilda , popularité : 3%

1 - Seulement un jour à l’avance, un dossier de 25 pages intitulé Union Européenne/Monde est parvenu aux membres du Conseil National afin d’être porté à la discussion à l’ordre du jour. Le débat sur le fond n’est pas possible, les délais n’étant pas suffisants pour que nous puissions prendre en compte ce document. La date du Conseil National ayant été modifiée et avancée, un grand nombre d’entre nous n’ont pu être présents.

2 - Dans ce document, l’idée que l’Union Européenne ait une politique étrangère n’est pas contestée dans son principe, alors qu’il s’agit d’un empiètement sur les prérogatives centrales de la souveraineté des États membres ! Sa mise en œuvre, même dans le cas de bonnes propositions, aboutirait à créer une supranationalité au détriment des peuples des États membres. La mise en avant de ces bonnes demandes dans un cadre européen (par exemple sur la Palestine) vu le rapport de force défavorable aboutira à la confiscation du débat au détriment des parlements nationaux et, à crédibiliser les décisions libérales et impérialistes qui les auront facilement mis en minorité.

3 - Le constat est juste d’une Europe libérale inféodée aux États Unis, organiquement liée à l’OTAN, et en déficit de démocratie. Seulement, je ne vois pas comment nous pouvons améliorer une construction purement capitaliste et antidémocratique sans un projet de socialisme.

La solidarité internationale ne doit pas prendre la forme d’une ingérence aussi bien intentionnée soit-elle, dans la politique intérieure des pays concernés. Sinon nous risquons de basculer dans le paternalisme néocolonial.

Toute forme de solidarité concrète avec les mouvements ouvriers progressistes et révolutionnaires du monde est absente du document.

4 - Je relève néanmoins quelques points positifs :

- demande de levée du blocus de Cuba,

- appel à la responsabilité et renoncement à soutenir le séparatisme tibétain en ce qui concerne la Chine,

- position juste sur la Palestine,

- dissoudre l’OTAN, c’est souhaitable, mais plutôt que d’attendre les calendes grecques, je propose que nous commencions par contribuer à en faire sortir la France !

Pasquale N.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).