Déclaration du Parti communiste de Grèce sur le Sommet de l’OTAN

Des déclarations en faveur de la paix avec des décisions pour la guerre.

, par  communistes , popularité : 1%

(Source : Solidnet - traduction de l’anglais par la rédaction du Lien (PADS))

Le Bureau de Presse du CC du KKE se référant au Sommet de l’OTAN à Varsovie a fait la déclaration suivante intitulée : " Des déclarations en faveur de la paix avec des décisions pour la guerre."

"Le Sommet de l’OTAN à Varsovie a montré, une fois encore, le criminel rôle de cette organisation impérialiste, qui a décidé :

La concentration plus avancée et le transfert de forces militaires prêtes au combat dans des pays qui ont une frontière avec la Russie.

L’achèvement de l’installation et de la mise en service du dénommé "Bouclier Missile" avec des bases en Roumanie et en Pologne, avec un soutien naval et plus d’infrastructures générales liées à l’emploi des armes nucléaires dans une confrontation destructrice. Ce n’est pas un accident que la Déclaration du Sommet dans ses conclusions met l’accent sur la préparation de l’OTAN afin d’utiliser les armes nucléaires.

La création et le renforcement d’une présence permanente de l’OTAN en Mer noire, dans la Baltique, le nord de l’Atlantique, la Mer Égée et Méditerranéenne, en utilisant dernièrement le prétexte d’un contrôle des flux de réfugiés causés et renforcés par les guerres impérialistes et leurs douloureuses conséquences au détriment des peuples.

La poursuite de sa présence en Afghanistan et Irak, tout aussi bien dans les Balkans, le Caucase, l’Afrique du nord. Effectivement une plus grande présence de l’OTAN dans ces régions est liée à la continuation des opérations militaires en Syrie, à la préparation d’une nouvelle intervention en Libye.

Les décisions de l’OTAN et l’approfondissement de la collaboration avec l’UE impérialiste, décisions qui sont prises au nom de la "paix" et de la "Sécurité", n’ ont évidemment aucune relation avec les intérêts actuels des peuples, mais uniquement pour la "Sécurité" et les profits des monopoles Euro-américains.

Le Parti communiste de Grèce dénonce le gouvernement SYRIZA-ANEL, qui volontiers participe activement dans tous les dangereux plans des USA, de l’OTAN et de l’UE cités ci-dessus, lesquels dans le contexte de leur antagonisme avec la Russie peut causer un réel holocauste pour les peuples d’Europe et plus général.

Ce qui doit être exigé maintenant c’est la vivification des luttes contre l’engagement de la Grèce dans les plans de guerre de l’OTAN, pour la sortie de notre pays de l’OTAN qui met "le feu aux poudres" et de toute alliance impérialiste, afin de réaliser le slogan "Ni terre ni eau aux assassins des peuples".

(Source : Solidnet - traduction de l’anglais par la rédaction du Lien)

Voir en ligne : sur le site du lien (PADS)

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).