William Haque : « Nous avons travaillé avec les terroristes islamistes dans l’espoir de renverser Assad »

William Hague ne fait que confirmer ce que tout le monde savait déjà. L’intérêt de ce témoignage réside dans le fait qu’il avoue que le Front Al-Nosra, bien qu’officiellement inscrit comme groupe terroriste, est considéré comme modéré par l’Occident. Il nous livre également un scoop. Selon lui, il y a des modérés, du moins considérés comme tels par le même Occident, chez les islamistes de ISIS (DAECH). (Commentaires de Réseau international)

L’ancien ministre des Affaires étrangères britannique, William Hague, a admis que les services secrets de son pays (MI6) avaient utilisé des groupes terroristes extrémistes tels que ISIS dans une tentative de renverser le gouvernement syrien de Bachar al-Assad.

Un politicien conservateur, M. Hague a reconnu que par le passé il y a trois ans, les services de renseignement occidentaux ont cherché à renverser le régime syrien par tous les moyens, y compris en armant les militants les plus fanatiques.

« Après l’invasion par ISIS des grandes villes irakiennes au début et à la mi-juillet, nos relations avec les rebelles irakiens ont commencé à se détériorer, mais nous maintenons encore des contacts avec la faction modérée dans ISIS », a déclaré l’homme politique britannique mardi.

Se référant aux crimes de guerre abominables de ISIS, en particulier ceux contre les citoyens occidentaux, William Hague a ajouté que son ministère ne pouvait pas poursuivre ses contacts réguliers avec l’État soi-disant islamique en raison de l’aversion croissante du public en Europe et aux États-Unis contre les insurgés ISIS.

« Je crois fermement que la meilleure stratégie pour faire face à la violence sectaire et la violence ethnique dans le Moyen-Orient est de cibler les rebelles al-Qaïda en Irak, alors que dans le même temps encourager les milices islamiques modérées notamment le front al-Nusra, en Syrie » selon l’ancien ministre britannique.

Source : AWD News, le 1er novembre 2014

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).