Aurons nous cette fois-ci assez de temps ?

"Rise up" TSCG, révolte, révolution

, par  Paul Barbazange , popularité : 1%

Lors du premier débat de la fête de La Plantade (PCF Béziers), le débat sur l’Europe et le TSCG a été intense. Marqué en particulier par des interventions de syndicalistes et du secrétaire départemental de la CGT ; L’intervention d’un représentant du MJS a aussi été remarquée. Révolte, quelle révolte ? gouvernement et révolte, révolution... Elle me conduit aux réflexions suivantes.

"Rise up !"

Chacun se souvient, il y a deux ans, déjà en pleine crise du capitalisme, de la gigantesque banderole en anglais et en grec déployée par nos camarades du KKE sur le Parthénon :
"Peuples d’Europe révoltez vous !", L’Huma et d’autres journaux en ont fait leur "une".

Depuis de difficiles luttes se poursuivent en Grèce et partout en Europe. La crise s’aggrave .

Depuis il y a quand même du neuf !


Le mouvement européen des jeunes socialistes organise une campagne "Rise up" ("Révoltez vous"), avec comme objectif de fournir à Hollande (en particulier) 300.000 signatures de jeunes pour s’opposer au traité "Merkozy". L’information nous a été donnée dans la grande force de sa simplicité lors de la fête du PCF des sections du biterrois le dimanche 2 septembre au jardin de la Plantade à Béziers par le responsable local du MJS.

Était-il en mission de contre-feu ou agissait-il de sa propre initiative ?

La satisfaction de l’assemblée dans sa diversité, essentiellement des communistes mais aussi des militants d’Attac, du POI et du PG fut sur l’instant grande.

Quelque peu atténuée quand même par les affirmations suivantes du militant du MJS : "Nous sommes prêts à participer à un collectif s’opposant à la signature du TSCG, à la condition que ne soit pas mentionné l’objectif d’un référendum populaire, car il ne faut pas gêner Hollande".

"Il ne faut pas gêner Hollande" : l’argument a rappelé aux militants présents quelques douloureux moments de l’"Union de la gauche" rebaptisée plus tard "Gauche plurielle".

Dont acte. Le traité "Merkozy" visant à graver dans le marbre constitutionnel l’austérité la plus terrible est mauvais mais il ne faut ni gêner Hollande, ni permettre au peuple de se prononcer.

Nous ne désespérons pourtant pas et notre camarade du MJS a été fraternellement invité à participer à la réunion qui permettra de mettre au point les décisions prises par cette assemblée de lutte lors de la fête du PCF :

- campagne pour un référendum,
- manifestations locales chez les députés et sénateurs locaux du PS qui seront appelés à voter en notre nom début octobre,
- organisation, sur cette base d’action, d’une grande manifestation nationale le 30 septembre ou à une autre date en fonction des décisions nationales du collectif.

L’idée que le refus de l’austérité, et ce quelle que soit l’issue de cette lutte début octobre, est le grand enjeux des mois à venir, fait l’unanimité. Elle est rassembleuse !

Nous veillerons à ce que le MJS soit à chaque étape associé... car nous n’oublions pas que si dans de nombreux villages du biterrois comme à Béziers le NON au TCE a dépassé les 60%, souvent largement, c’est uniquement parce qu’une majorité des électeurs socialistes a voté alors contre les consignes nationales du PS.

Aurons-nous cette fois-ci assez de temps ?

Oui à la révolte, oui aux choix révolutionnaires.

Paul Barbazange, animateur du débat aux côtés d’Aimé Couquet, conseiller municipal de Béziers.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).