Samedi 4 mars

Mobilisés, rassemblés à Béziers contre les objectifs de l’extrême droite

, par  Paul Barbazange , popularité : 2%

Démocrates de toutes sensibilités, croyants de diverses religions et non croyants, athées, laïcs, militants de la justice sociale et citoyens... nous proclamerons une fois de plus notre volonté de vivre ensemble, solidaires.

Mobilisés, rassemblés à Béziers contre les objectifs de l’extrême droite
Samedi 4 mars 11h00, Allées Paul Riquet.

Une fois de plus R. Ménard essaie de faire de notre ville le point de rencontre de toutes les extrêmes droites d’Europe. Il organise un colloque aux relents identitaires.
Cette fois-ci, c’est "l’islamisation de l’Europe" qui serait un danger pour nos pays et nos concitoyens. Notre façon de vivre, notre culture seraient menacées par de nouveaux barbares. Chacun dans notre ville se souvient de l’affiche honteuse contre les migrants posée par la municipalité, rapidement retirée grâce à la force de notre Résistance.
Il y a eu les enfants fichés d’après l’origine supposée de leurs prénoms, la négation des guerres coloniales, l’arme affichée des policiers municipaux comme seule solution, la chasse aux subventions des associations et syndicats "mal pensants", les procès contre tous les opposants et les journalistes non alignés... A toutes les questions, Monsieur Ménard répond par l’incitation à la division et la haine, la stigmatisation des uns, la discrimination des autres et cultive les peurs. Le bilan à mi-mandat est terrible.
Aucun des problèmes fondamentaux ne trouve un début de solution dans notre ville : pauvreté, chômage, exclusion, violences sociales... insécurité.
Nous en avons assez !

Notre ville, la population de Béziers, comme celle du pays, veut rester, plus encore qu’autrefois, peuple de solidarité. C’est notre réponse à la violence du monde et à tous les intégrismes. Démocrates de toutes sensibilités, croyants des diverses religions et non croyants, athées, laïcs, militants de la justice sociale et citoyens... nous proclamerons une fois de plus notre volonté de vivre ensemble, solidaires.

En nous rassemblant samedi 4 mars à 11h00 au pied de la statue de Paul Riquet pour montrer notre détermination. Chacun pourra exprimer ses sentiments et les manifester. Un repas tiré du sac, permettra dans l’espace public la poursuite du partage et des cultures.
Ce rassemblement est déclaré à la préfecture.

Premiers organisateurs : PCF, Ensemble, CGT, Solidaires, Jeunesse Communiste Béziers, Association Cultures solidaires, des citoyens...
Cette initiative est ouverte à tous.

Sites favoris Tous les sites

1 site référencé dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).