Conseil national des 25 et 26 septembre 2016

Pour conjurer la catastrophe, labourons nos terres Interventions de Gilles Gourlot

, par  Gilles Gourlot , popularité : 7%

Samedi 24/09/16

J’ai entendu tout à l’heure, « attendons pour y voir plus clair », effectivement on y verra plus clair après le second tour de la présidentielle.

Mais je doute qu’à ce moment on puisse élaborer une stratégie pertinente.

On peut attendre que chacun abatte ses cartes...

Si on ne regarde fixement, comme une fin en soi, que les projections pour le second tour, le rassemblement de toute la gauche peut effectivement paraître une solution miracle.

Mais j’ai appris une chose : on n’évite pas un obstacle en le regardant fixement mais en regardant au delà.

Avec un rapport droite-gauche de 2/3-1/3, une telle aventure me semble non seulement illusoire voire carrément dangereuse.

D’autant plus que cette fois-ci, la machine à voter utile risque de rouler à droite...

Imaginez un rassemblement de la gauche dite "radicale", par exemple autour de la candidature dite "insoumise", demandant d’aplanir un certain nombre de questions, qui ne sont pas que stratégiques.

Par exemple par rapport à notre vision de l’avenir de l’Europe.

Comment imaginer régler en un mois ou deux, et dans l’altérité, ce que moult congrès n’ont pu régler.

Le front de gauche ou la gauche réelle se fera mieux entendre à 2 voix.

Alors qu’est ce qu’on fait ?

L’option d’une candidature pour "forcer" le rassemblement, telle que proposée ici, me paraît aller dans le bon sens.

J’avais d’ailleurs proposé quelque chose de semblable en conférence de section en présence du secrétaire national. Mais peut-on réellement faire cela sans être prêt a aller jusqu’aux bout ?

Tant qu’à présenter une candidature, autant le faire pour de vrai et labourer nos terres.

La meilleure démarche dans le contexte que j’ai évoqué serait d’effectuer un détournement de la présidentielle en lançant une candidature communiste qui entamera directement la campagne des législatives, en mettant l’accent sur l’importance de celle-ci.

Pourtant me direz-vous, il existe une majorité sociale dans ce pays pour une politique de gauche, partant du postulat qu’elle formerait naturellement une majorité politique en soi.

En fait pour qu’une telle majorité politique existe, il faut qu’elle devienne majorité pour soi.

Ceci ne peut être que le fruit d’un long travail, qui je pense a été délaissé.

Plus que jamais, pour conjurer la catastrophe, labourons nos terres.


Dimanche 25/09/16

Je suis sorti troublé du CN d’hier, je me suis donc ouvert à quelques camarades de ma section le soir ; ce qui ressort de ces discussions, c’est que les camarades souhaitent avoir la main dans les plus courts délais, sur un choix clair.

D’autre part, je pense qu’il faudrait ajouter aux initiatives proposées, une mobilisation contre la répression du mouvement social et anti-syndical.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).