Conseil national des 19 et 20 juin 2009

Intervention de Pascale N Fédération de Paris, 20ème ardt.

, par  Romilda , popularité : 2%

Nous ne pouvons que nous réjouir d’avoir conservé trois députés communistes aux élections européennes mais ne nous faisons aucune illusion sur leurs possibilités réelles d’intervention.

Les 60% d’abstention nous rappellent les 55% du « non » à la constitution européenne et nous ramènent au réel, à la crise qui touche de plus en plus de catégories sociales et professionnelles et que le capitalisme utilise pour se renforcer.

Je rêve d’un Parti communiste français qui place toute son énergie au service du peuple pour changer radicalement la société. Je rêve d’un Parti communiste qui défende une ligne résolument anticapitaliste et marxiste, et dont la vocation ne se limite pas à construire des fronts politiques d’élection en élection. Faire vivre et renforcer le parti à travers les luttes pour répondre aux aspirations populaires, tel doit être notre objectif principal.

Les citoyens n’ont plus confiance. De déception en déception, ils croient de moins en moins en la capacité des partis politiques à redonner espoir en l’avenir. Le peuple en a marre et il a ses raisons. Elles sont légitimes. Elle est bien loin la victoire du Front populaire, et elles ont bien fondu les avancées sociales acquises par nos grands parents ! La crise créée par les capitalistes n’atteint pas tout le monde de la même manière. Ceux qui restent sur le pavé ne sont ni des grands patrons ni des banquiers mais des travailleurs, des précaires, des chômeurs. Il est temps pour notre parti d’accompagner le réveil douloureux qui s’exprime dans les luttes qui traversent la France et qui réunissent aussi des salariés du privé.

L’appel des 8 syndicats pour une journée d’envergure le 13 Juin a fait un terrible flop. Il est temps de regarder en face ces échecs syndicaux successifs. Cet échec est aussi le nôtre, celui du PCF qui a du mal à proposer une ligne claire en cette période sociale très critique qui est un défi pour nous, le défi de proposer une alternative politique, non de compromis et de consensus mous des diverses gauches mais un projet de société radicalement neuf basé sur la critique marxiste du système capitaliste, qui actuellement fait l’objet d’une remise en question dépassant nos propres rangs.

Les initiatives pour populariser les propositions de loi des députés communistes - notamment contre les licenciements et les délocalisations - sont en effet ce que nous pouvions faire de mieux dans cette période où il n’était question que d’Europe. Mais au-delà des élections quelles propositions avons-nous ici et maintenant ? C’est le moment ou jamais de mettre en œuvre une grande campagne nationale sur l’hôpital, la poste, la casse du service public, et une mobilisation générale contre les licenciements, sur le terrain, dans les entreprises et à leur porte, avec le peuple et ses élus, à étendre dans toute la France.

J’ai souhaité participer à une commission mais je n’ai eu aucun retour à ma demande. Notre fonctionnement interne est trop opaque. Nous parlons ici de contenus, d’initiatives mais quels moyens nous donnons nous collectivement pour les mettre en œuvre ? J’attends une réponse concrète.

Pasquale N.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).