La Vérité Sur la situation en Ukraine

, par  Gilles Mercier

Le 18 juin à 12:17, par Gilles Mercier En réponse à : La Vérité Sur la situation en Ukraine

C’est quand même la Russie qui agresse un pays aux frontières internationalement reconnues. Le comportement de l’armée russe n’est pas celle d’une armée de libération mais celle d’une armée d’occupation.
Comment sur ce site osez-vous faire l’impasse sur le discours de V Poutine du 21 février reconnaissant les Républiques séparatistes du Donbass. Il rend Lénine et les bolcheviks responsables de la situation actuelle. Il lui faut tourner définitivement la page de l’URSS et revenir à la situation prérévolutionnaire de l’Empire. Il reproche à Staline de ne pas avoir modifié la constitution que lui avait imposée Lénine. Il a même reproché à Lénine la paix de Brest qui a sauvé la révolution au prix d’importantes concessions territoriales.
Pour les dirigeants nationalistes russes, l’Ukraine fait partie de la Russie à laquelle elle doit être intégrée et intégrée de force. La nation ukrainienne n’existe pas, l’Etat ukrainien est une fiction. Pourquoi faites vous l’impasse sur les kyrielles d’écrits nationalistes grands russiens dont certains font froids dans le dos, produits par des idéologues naviguant dans les cercles du pouvoir et par des dirigeants russes. Le nazisme ukrainien n’est qu’un prétexte justifiant une guerre d’agression d’un pays impérialiste.
Les fascistes combattent des deux cotés. Ce ne sont pas les groupes paramilitaires suprémacistes blancs qui manquent en Russie. Le kremlin a été plus que tolérant à leur égard. Certains très liés avec les dirigeants séparatistes combattent dans le Donbass tels Rosich, La ligue impériale russe, l’Unité nationale russe. L’idéologie SS de Dmitri Outkine le fondateur du groupe paramilitaire Wagner qui sème la mort partout là où il passe ne gêne pas le Kremlin pour utiliser ce groupe en Ukraine de la même façon que les USA utilisent Black Water.
Comment osez faire l’impasse sur l’idéologie ultraconservatrice qui déferle en Russie qui valorise une approche anti Lumières qui consacre le succès des nationaux conservateurs regroupés dans le club d’Izborsk . Puissance de l’Etat, ultra conservatisme, militarisme, messianisme orthodoxe, tournant vers l’espace asiatique, confrontation avec l’Occident sont martelés dans les médias.
Sans parler de l’alliance du sabre et du goupillon, de l’alliance du Kremlin et de l’Eglise orthodoxe russe qui justifie la guerre, comme autrefois les légats du pape justifiaient les croisades contre les hérétiques.
La politique de la Russie n’a que faire des droits de l’Homme et de l’indépendances des peuples. Elle est le principal fournisseur d’armes de la Birmanie avec la Chine . Les ventes d’armes se sont multipliées après le coup d’Etat, présenté par la Kremlin et Pékin comme un simple remaniement ministériel. Un accord de coopération militaire dont le contenu n’a pas été dévoilé a été conclu avec le prince Mohamed ben Salmane d’Arabie saoudite en aout 2021.
Les droits de l’Homme la Russie les piétine, la police, la justice sont corrompues. Les journalistes qui ne sont pas aux ordres du pouvoir sont assassinés sans qu’une quelconque enquête soit menée.
Si les USA nous assène en permanence leur rhétorique des droits de l’Homme pour justifier leur politique impérialiste, la Russie ne s’embarrasse de tels faux semblants comme l’atteste les interviews de Karaganov un proche de S Lavrov.
En 1914, un empire impérialiste affaibli, l’Empire Ausro-Hongrois s’en prenait à la Serbie agitée par des mouvements nationalistes. La Serbie a fait jouer ses alliances avec les puissances occidentales, l’Empire Austro-Hongrois a fait jouer son alliance avec l’Allemagne.
L’Histoire semble se répéter. L’Ukraine agressée par la Russie se tourne vers les USA et ses alliés occidentaux, la Russie n’a pas d’autres choix que se tourner vers la Chine.
C’est un affrontement inter impérialistes auquel nous insistons, les mêmes causes produisant les mêmes effets, il n’est pas hors de propos de craindre une troisième guerre mondiale.

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).