Résolution de la conférence de section de "Fontaine Rive gauche du Drac"

, par  Floriane Benoit , popularité : 2%

Les participants au congrès local de la section "Fontaine Rive Gauche du Drac" ont validé à l’unanimité les orientations qu’ils veulent voir promues lors du 35e congrès. Voici ce qui, par delà leurs différences d’appréciation sur telle ou telle question, est essentiel à leur yeux :

1) Le Parti communiste constitue un outil irremplaçable pour battre en brèche le système capitaliste et faire changer la société. Il n’est pas envisageable que le Front de gauche ou toute autre forme d’alliance et de rassemblement puisse se substituer au PCF ou entraîner sa marginalisation.
Aujourd’hui, alors que toutes les conquêtes sociales sont attaquées à la tronçonneuse, que le sens de l’intérêt collectif résiste de plus en plus difficilement face aux individualismes et aux communautarismes, le PCF est plus que jamais indispensable pour mener la bataille idéologique, faire reculer le fatalisme et proposer une alternative politique radicalement différente.

2) Il est nécessaire que les communistes remettent à l’ordre du jour des propositions radicales qui, comme le programme du Conseil national de la Résistance, portent en germe une conception totalement différente de l’organisation sociale et économique de la société. Les communistes doivent afficher sans complexe ce qu’ils pensent et ce qu’ils proposent. Ils doivent oser démontrer l’actualité et la pertinence des nationalisations, par exemple des banques et des assurances, rappeler les valeurs fondamentales dont est porteur le service public à la française, exiger une réforme en profondeur des institutions. Le Parti doit impulser la bataille pour la suppression du régime présidentiel qui révèle aujourd’hui jusqu’à la caricature avec Sarkozy, sa nature qualifiée dès 1958 par le seul PCF de "pouvoir personnel". Il faut exiger également avec force l’instauration de la proportionnelle à toutes les élections.

3) La capacité de mener à bien ces ambitions implique de revivifier l’activité communiste prioritairement au plus près des couches populaires. Ce qui nécessite de disposer d’une organisation privilégiant les structures (cellules, sections) et les interventions de proximité et d’assurer un réel fonctionnement démocratique à tous les niveaux. C’est pourquoi il faut notamment mettre fin dans les statuts à l’existence des adhérents non cotisants, comme à la "présidentialisation" des fonctions des premiers responsables, en supprimant l’élection des secrétaires par les délégués aux congrès départementaux et nationaux.

Sites favoris Tous les sites

10 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).