Conseil national du 15 janvier 2012
La perte du triple A ?

, par  Jean-Jacques Karman , popularité : 1%

Avec la perte du triple A nous ne sommes pas dans une situation nouvelle. Mais simplement dans l’aggravation de la situation de crise du capitalisme, aggravation qui nécessite d’être très clairs sur les positions à défendre, donc des conditions du changement.

Nous ne sommes pas au niveau de la Grèce mais dans une situation comparable où à la suite d’une élection le nouveau gouvernement qui peut être à direction socialiste comme en Grèce, aurait à appliquer une politique d’austérité renforcée sans sortir le pays de la crise mais en l’enfonçant de plus belle. La critique des positions pro-capitalistes du Parti Socialiste est un devoir.

Il est plus que nécessaire de persévérer sur les conditions pour faire face à la crise du capitalisme. Seules des positions inscrites dans une démarche de rupture systémique peuvent mettre notre pays dans le sens des intérêts de la population. Être plus fort en direction de la classe ouvrière pour éviter les deux sanctions que seraient : une « Le Pen » première dans la classe ouvrière et son pendant : le vote utile pour le Parti Socialiste.

A ce degré de la crise, nous mesurons bien que si la question est européenne, elle reste avant tout nationale.

- L’interdiction de tout licenciement est une urgence. Et non soutenir des projets de coopératives,
- La rupture avec l’Union européenne et l’engagement immédiat de la construction d’une Europe des peuples,
- Le refus de payer la dette qui est celle des milieux financiers,
- Les nationalisations, en premier des banques, sans indemnisation des capitalistes,
- Engagement de convoquer une assemblée constituante.

La Parti communiste doit se faire entendre en tant que Parti. Tout ne se joue pas à l’élection. L’après élection sera déterminante. Il ne faudra entretenir aucune illusion. Seule la lutte sur des positions de classes peut nous permettre d’engager notre pays sur la voie du succès.

Par Jean-Jacques Karman

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).