Communiqué de presse du KKE-TKP, à propos de la réunion internationale extraordinaire des partis communistes et ouvriers

, popularité : 11%

Il nous parait utile de publier ce communiqué des organisateurs du meeting international extraordinaire des partis communistes et ouvriers organisés en décembre 2021 par le KKE et le TKP (IMCWP)

On connait les divergences exprimées entre le parti grec et les partis russes ou chinois, mais après ce congrès extraordinaire de décembre 2021, la conférence marxiste internationale organisée par le parti communiste chinois ce mois de juillet a réuni des partis communistes de 100 pays, dont plusieurs participaient aussi au meeting de décembre, comme le parti de Cuba, d’Afrique du Sud, du Viet-nam.

Le dialogue entre tous les partis communistes est un enjeu essentiel de l’efficacité de leurs actions contre un capitalisme impérialiste en difficulté mais toujours aussi violent et arrogant.

Tout ce qui favorisera un dialogue fraternel et

Communiqué de presse du KKE-TKP, à propos de la réunion internationale extraordinaire des partis communistes et ouvriers

La téléconférence de la Réunion internationale extraordinaire des partis communistes et ouvriers (IMCWP) a eu lieu les 10 et 11 décembre 2021, sous le thème « Les développements économiques, politiques et militaires internationaux. L’expérience de la lutte des partis communistes et ouvriers et des peuples. Solidarité avec Cuba, le peuple palestinien et tous les peuples qui luttent contre les sanctions, les machinations et l’agression impérialiste ». La téléconférence s’est tenue sous la responsabilité conjointe du Parti communiste de Grèce (KKE) et du Parti communiste de Turquie (TKP).

73 Parties de 57 pays de tous les continents ont participé à la téléconférence.

Au cours de la téléconférence, de précieuses expériences ont été échangées concernant la lutte des partis communistes et ouvriers, des mouvements ouvriers et populaires, dans des conditions de pandémie et aussi d’aggravation de la contradiction entre capital et travail, d’intensification de l’exploitation et d’impasses de le mode de production capitaliste historiquement dépassé, qui, entre autres, a un impact dévastateur sur l’environnement.

Des appréciations ont été échangées sur les réalignements dans le cadre des alliances politiques, militaires et économiques et l’émergence de nouvelles. Le rôle de l’OTAN a été fortement dénoncé, ainsi que son expansion dans de nouveaux pays et le déploiement de forces militaires aux frontières avec la Russie, de la Baltique à la mer Noire et au Caucase. Les plans d’une nouvelle effusion de sang en Ukraine, notamment dans la région du Donbass, dans le contexte des contradictions entre l’impérialisme euro-atlantique et la Russie, ont été dénoncés. De nombreux partis ont condamné la poursuite de l’impérialisme euro-atlantique pour utiliser à ses propres fins le régime nationaliste réactionnaire qui a prévalu en Ukraine, qui a persécuté les communistes et a historiquement revendiqué le rôle des fascistes locaux.

L’importance des développements dans la région indo-pacifique a été soulignée, comme en témoigne la formation de nouvelles unions impérialistes telles que AUKUS (Australie, Royaume-Uni, États-Unis) et QUAD (Australie, Inde, Japon, États-Unis), dans un contexte de contradiction entre ces forces et la Chine. Certains orateurs ont souligné que le conflit américano-chinois est un conflit pour la suprématie dans le système capitaliste international.

Plusieurs intervenants ont souligné la multiplication des foyers d’affrontements et de conflits résultant de la politique des puissants États capitalistes qui exacerbe l’agression impérialiste. Ils ont exprimé leur solidarité avec les peuples qui se trouvaient à l’épicentre des plans impérialistes et de la confrontation des classes bourgeoises et des monopoles, comme les peuples de Syrie, de Libye, etc.

Certaines Parties ont souligné que l’intensification de la concurrence entre les groupes monopolistiques constitue la base de l’intensification des contradictions et de la concurrence entre les États capitalistes et leurs alliances.

Il a été souligné que dans ces circonstances, les partis communistes et ouvriers portent la responsabilité d’organiser et de diriger la lutte des travailleurs, d’éclairer la nécessité du socialisme. Il a également été souligné qu’il est nécessaire de renforcer la solidarité internationaliste entre les partis communistes, les organisations ouvrières de classe, les mouvements des paysans pauvres et des ouvriers agricoles et les mouvements populaires en général.

La nécessité a été soulignée de renforcer la solidarité avec le Parti communiste de Cuba, Cuba et son peuple, qui ont acquis l’indépendance, l’égalité, d’importants droits du travail et sociaux, en luttant pour défendre le socialisme et les acquis de la révolution cubaine. Renforcer la condamnation internationale du blocus génocidaire des États-Unis contre Cuba et exiger sa fin. Contribuer à l’opposition résolue des mouvements ouvriers et populaires à toute forme de machination, d’intervention, de coup d’État et de sabotage impérialiste contre Cuba.

Au cours de la téléconférence, qui s’est tenue quelques jours après la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, la solidarité des partis communistes et ouvriers avec leur lutte héroïque pour une Palestine libre et indépendante a été réitérée et l’occupation et les colonies israéliennes en cours ont été dénoncé. De nombreuses Parties ont réaffirmé leur ferme soutien aux justes revendications du peuple palestinien pour la création d’un État palestinien uni et indépendant, avec Jérusalem-Est pour capitale, sur les frontières de 1967, pour le retour des réfugiés palestiniens dans leurs foyers conformément à la décisions pertinentes de l’ONU, et pour la libération immédiate de tous les prisonniers palestiniens et autres prisonniers politiques détenus dans les prisons israéliennes.

Au cours de la téléconférence, des remerciements ont été exprimés au KKE et au TKP. La solidarité s’est également exprimée avec la lutte conjointe des peuples grec et turc contre l’OTAN et les classes bourgeoises des deux pays.

En outre, de nombreux partis ont exprimé leur solidarité avec les luttes des travailleurs pour leurs droits sociaux, politiques et syndicaux, telles que celles qui ont été menées l’année dernière en Inde, au Soudan, dans de nombreux pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie. . Dans le même temps, un nombre important de partis ont critiqué et rejeté les perceptions social-démocrates et opportunistes de la gestion du système capitaliste et ont souligné la nécessité de lutter pour le renversement de la barbarie capitaliste et la construction de la nouvelle société socialiste-communiste.

En amont de 2022, les partis communistes et ouvriers ont adopté un cadre d’actions communes et convergentes qu’ils développeront.

Voir en ligne : traduction deepl du site solidnet

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).