7 novembre 2021, élection générale au Nicaragua Ortega 2021 : 46% des inscrits, Macron 2017 : 18% des inscrits

, par  René Dufour , popularité : 3%

René Dufour
Chevalier de l’ordre Nationale du Mérite
Consul Honoraire de la République du Nicaragua Métropole de Lyon

Courriel : consulhonorairenic@ gmail.com

Bron le : 09 novembre 2021

7 novembre 2021, élection générale au Nicaragua

Dimanche dernier, le peuple Nicaraguayen était appelé aux urnes, pour participer à trois élections capitales pour l’avenir du Nicaragua.

- Elections Présidentielles.

- Elections Législatives pour l’Assemblée Nationale.

- Elections des députés pour le Parlement d’Amérique Centrale.

Résultats des élections présidentielles :

Candidats et colistiers Partis Voix %
DanielOrtega, Rosario Murillo FSLN 2 053 342 75,92
Walter Espinoza Mayra Argüello PLC 382 739 14,15
Guillermo Osorno Violeta Martínez CCN 89 311 3,30
Marcelo Montiel Jennifer Espinoza ALN 85 192 3,15
Gerson Gutiérrez Gasparín Claudia María Romero APRE 48 153 1,78
Mauricio Orue Vásquez Socorro Rodríguez PLI 45 968 1,70
Votes valides 2 704 705 94,55
Votes blancs et nuls 155 854 5,45
Total 2 860 559 100
Abstention 1 617 775 36,12
Inscrits / participation 4 478 334 63,88


L’Assemblée nationale est un parlement unicaméral composé de 92 sièges pourvus pour cinq ans au scrutin proportionnel plurinominal avec listes bloquées, sans seuil électoral. Sur ce total, 70 sièges sont pourvus dans 17 circonscriptions électorales de 2 à 19 sièges correspondant aux 15 départements et 2 régions autonomes du pays. Vingt autres sièges sont quant à eux pourvus dans une unique circonscription nationale. Enfin, les deux derniers sièges sont réservés pour l’un au candidat arrivé en seconde place à l’élection présidentielle organisée en même temps que les législatives, et pour l’autre au président sortant. Si le président sortant est réélu, le siège est attribué au vice président sortant, s’il n’est pas lui même réélu. Les listes présentées par les partis doivent obligatoirement alterner des candidats de l’un ou l’autre sexe selon un système « zébré », de telle sorte qu’elles contiennent une moitié d’hommes et une moitié de femmes. Après décompte des suffrages, les sièges sont répartis sur la base du quotient simple dans chaque circonscription.

Les sièges parlementaires n’appartiennent pas aux députés mais aux partis, un député désirant changer d’affiliation politique doit par conséquent démissionner de sa fonction.

Parlement Centro Américain

Je n’ai pas eu le décompte définitif, mais je peux indiquer que le FSLN remporte 15 sièges sur les 20 à pourvoir.

Au moment ou les USA, l’Union Européenne, donc la France, et tous les états à la botte de l’impérialiste US, se déchainent contre le FSLN, contre Daniel Ortega, clamant qu’ils ne reconnaîtraient pas les résultats des élections Nicaraguayennes, alors que « le grand démocrate Joé Balden » menace de nouvelles sanctions contre le Nicaragua, il est bon de rappeler les scores électoraux des Présidents ou chefs de gouvernement de quelques Pays :

Pour rappel :

France 2017 Emmanuel Macron 47 581 118 8 657 326 18,19%

Certains se posent la question "pourquoi le FSLN et Daniel Ortega reçoivent-ils ce soutien massif ?". La réponse me semble simple :
- Le 06 novembre 2011, voit la victoire des Sandinistes, Daniel Ortega remporte la présidentielle avec 62,5 % des voix.
- Le 06 novembre 2016 Daniel Ortega est réélu Président avec 72,4 % des voix.

Depuis que les Sandinistes ont remporté les élections de 2006, leurs politiques de lutte contre la pauvreté ont connu un énorme succès.

Le pays est autosuffisant à 90% en matière d’alimentation. Les institutions financières internationales, dont la Banque mondiale, la Banque internationale de développement et la Banque centraméricaine d’intégration économique, font l’éloge du Nicaragua pour l’excellence et l’efficacité de l’exécution de ses projets. Le Fonds monétaire international a même salué le fait que le Nicaragua possède l’un des meilleurs systèmes de santé d’Amérique latine, avec 20 nouveaux hôpitaux modernes depuis 2007, et l’un des taux de mortalité infantile les plus bas du monde.

La pauvreté, l’extrême pauvreté, la mortalité maternelle, infantile et juvénile ont toutes été réduites au moins de moitié. Le Nicaragua est le premier pays au monde pour ce qui est du nombre de femmes en politique et de femmes occupant des postes ministériels, et il est cinquième pour ce qui est de l’équité entre les sexes, derrière les pays nordiques.

De nombreuses avancées sociales pour la majorité de la population en matière d’éducation, de logements et d’infrastructures ont permis au FSLN de remporter d’énormes victoires lors des deux dernières élections (2011 et 2016) et les sondages indiquent que lors des élections présidentielles du 7 novembre, il recueillera au moins 60% des voix avec un taux de participation d’au moins 70%. Environ 95 % de la population adulte possède la carte d’identité nécessaire pour voter. Si le public nord-américain savait ce que cette nation, appauvrie par près de 200 ans de guerre et d’agression états-uniennes, a pu réaliser en quatorze ans, cela l’encouragerait sûrement à exiger une meilleure éducation, de meilleures infrastructures et des soins de santé universels aux États-Unis.

Toutes ces réalisations, ces avancées importantes pour le Peuple ne sont pas au gout des USA et de leurs complices, il ne faut surtout pas que ce petit Pays, donne de mauvaises idées à d’autres Peuples, ce qui explique la haine, les menaces le financement des tentatives de déstabilisation ou de tentative de coup d’Etat, comme en avril 2018, manœuvre ayant lamentablement échouée, mais il nous faut rester vigilant, car l’impérialisme US, ne restera pas les bras croisés.

Plus que jamais, le Nicaragua à besoin de notre soutien, de notre solidarité

A quand le retour d’une presse libre, vérifiant ses informations, à quand verrons-nous de la vraie information relatant la réalité, et non pas ce que le capital choisi de faire entendre.

Mesdames, Messieurs les journalistes, relevez la tête, faites votre noble métier honnêtement, donner de la vraie information, soyez à charge et à décharge…

René Dufour

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).