Ces silences révélateurs… un billet de José Fort

, par  José Fort , popularité : 3%

Les ayatollahs de droite et sociaux démocrates du parlement européen rivalisent dans l’art de l’hypocrisie. On se souvient qu’ils ont, sous les applaudissements des députés socialistes avec en tête Raphaël Glucksman, approuvés une résolution plaçant à l’identique nazisme et communisme.

Alors qu’ils ont soutenu le coup d’Etat en Bolivie contre Evo Morales, les voici demandant la libération de la cheffe des golpistes. Sauf que cette dame est accusée d’avoir couvert des répressions sanglantes et détournée à son profit un million de dollars.

Les mêmes feignent de s’étonner de la réaction de Moscou à leurs propres décisions d’expulsion et d’interdictions de responsables russes prenant prétexte du sort planifié à l’Ouest de M. Navalny alors qu’ils font silence sur le sort de M. Assange, des prisonniers palestiniens… Comme s’ils ne savaient pas que la Russie (quoi qu’on puisse penser de ses actuels dirigeants et de sa politique), ne reste jamais, l’Histoire en témoigne, sans réagir. Y compris quand les nazis étaient aux portes de Moscou.

Pareil pour la Chine où les nains européens croient pouvoir faire la leçon à une nation qui contrairement à l’Inde (« la plus grande démocratie du monde »,) a su maîtriser la pandémie et redémarrer son économie.

Les diplomaties française et européennes mériteraient un sérieux coup de ripolinage. Tenez, par exemple, la situation en Colombie.
Depuis trois jours, des foules immenses manifestent dans le pays contre la réforme fiscale du gouvernement Duque et les violences commises par les tueurs à son service. L’armée tire à vue à Cali, quadrille plusieurs villes du pays. Des morts par dizaines. Pas un souffle, pas un mot à Washington du côté du « progressiste » Biden, pas un mot de Macron et de l’Union européenne, silence médiatique général. Rien, nada. Bogota n’étant pas Caracas et la Colombie s’étant transformée en base d’agression militaire US contre le Venezuela, une seule règle domine à Paris et à Bruxelles : alignement sur les yankees.

L’ambassadeur de France à Caracas, M. Roman Nadal, a été prié de ne plus camper à l’aéroport international dans l’attente de son protégé, l’imbécile Guaido dont même la CIA ne veut plus et à qui il ne reste comme destination européenne que l’Elysée accessible désormais par la porte de derrière ou les toilettes des bistrots parisiens avec l’assassin affirmé des vieux, Jacques Attali. Quant à l’ambassadeur de France à Bogota, M. Gautier Mignot, il reste cloîtré dans sa résidence, bouche cousue. A tel point qu’on se demandait s’il n’avait pas été enlevé à son insu.

On ne peut se satisfaire de la déliquescence du prestige de la France dans le monde. Déjà raillée par sa gestion des crises sociales, par ses incohérences en matière sanitaire, par son amateurisme favorisant une droite fascisante à l’affût, la France aurait tout à gagner à choisir la voie, cette fois réellement « progressiste », d’écoute du monde en mouvement. Avec Macron et sa bande, malheureusement, un vœu pieux.

José Fort

Voir en ligne : sur le blog de José Fort

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).