Avec Fabien Roussel, en avant le PCF !

, par  Marie-Christine Burricand , popularité : 1%

Les communistes ont décidé : Fabien Roussel sera candidat à l’élection présidentielle.

72,42% des participants à la consultation du PCF sur les présidentielles ont décidé que leur parti présente un candidat en 2022 et 83,32% ont désigné Fabien Roussel.

Ce résultat confirme les orientations du 38ème congrès. Une très large majorité s’est rassemblée sur les propositions de la Conférence nationale, ouvrant ainsi une nouvelle page de l’histoire du PCF. Cet élan s’ancre dans la volonté de porter l’alternative pour une nouvelle société libérée de la domination du capital, d’aller vers "les jours heureux", alors que les peuples mesurent toujours plus la férocité et la caractère destructeur du capitalisme.

Nous voulons ouvrir l’alternative d’une société nouvelle, celle des jours heureux, une société où les femmes et les hommes reprennent le pouvoir sur le capital, de l’état jusqu’aux communes, des entreprises jusqu’aux quartiers en même temps que les services publics sont développés, les ressources naturelles protégées du profit.
Nous nous adressons à toutes ces femmes et hommes qui désespèrent d’une gauche qui s’est trahie, nous voulons reconstruire avec eux de la confiance pour qu’ils puissent retrouver l’envie de l’action politique, dans le vote comme dans les luttes.
Nous voulons convaincre les jeunes qui doutent des partis, de l’utilité du PCF pour mener leurs combats pour une vie meilleure. Nous voulons par nos propositions travailler à l’unité populaire dans les luttes et dans les consciences.

Nous voulons battre l’extrême droite, cette vieille et dangereuse roue de secours du capital, pas par des manœuvres politiciennes usées mais en regagnant la confiance et l’envie d’agir de ceux qui désespèrent de la gauche et de la politique.

Nous ne laisserons pas la France s’enfermer dans l’alternance mortifère entre libéraux et populistes fascistes. Macron et sa politique doivent être battus ; son objectif de détruire le clivage gauche/droite pour empêcher l’affrontement de classe de s’exprimer dans la vie politique doit échouer.

La candidature à la présidentielle, après 15 ans d’effacement, engage une nouvelle étape pour le PCF. Le tournant stratégique du 38ème congrès se confirme ainsi qu’une nouvelle unité de notre parti qui s’affiche dans les résultats du vote sur la présidentielle.

Le renouveau stratégique du PCF est devant nous et la reconstruction de notre organisation demeure un objectif essentiel. La décision des communistes permet d’envisager l’avenir avec confiance mais aussi avec beaucoup de détermination ; nous sommes tous candidats au côté de Fabien Roussel.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).