Péages : "Les sociétés d’autoroute font des profits colossaux sur le dos des automobilistes"

Les tarifs des péages autoroutiers augmentent de 1,8% à 1,9% au 1er février. Hervé Maurey, sénateur centriste de l’Eure, a vivement dénoncé cette hausse sur Europe 1. « Les sociétés d’autoroute font des profits absolument colossaux et se versent des dividendes de grande ampleur sur le dos des automobilistes », s’est insurgé le sénateur, auteur d’un rapport sur les infrastructures routières et autoroutières.

« L’activité autoroutière représente 15% des activités de Vinci, mais 60% de leur profit. Le chiffre d’affaire des sociétés d’autoroute est de 10 milliards d’euros, et elles dégagent une marge brute de 73%. Ça n’a fait que s’aggraver au fur et à mesure des années. C’est scandaleux », a poursuivi Hervé Maurey.

« Les accords sont largement favorables aux sociétés d’autoroute ». Le sénateur, auteur d’un rapport sur les infrastructures routières et autoroutières publié en 2017, estime que l’État a capitulé face aux sociétés d’autoroute. « Les accords conclus sont très déséquilibrés et favorables aux sociétés d’autoroute, et tout cela dans l’opacité la plus totale. En 2015, j’ai demandé en tant que président de la commission compétente au Sénat d’avoir la communication de ces nouveaux accords. Mais nous n’avons jamais pu les avoir. Si c’est opaque à ce point, c’est qu’il y a des choses à cacher. S’il n’y avait rien à cacher, on nous aurait transmis ces contrats », a accusé Hervé Maurey.

Là où nous ne sommes plus d’accord, c’est lorsqu’il dit que « Quand l’État fait pression, on obtient des résultats » et lorsqu’il plaide pour une renégociation des accords avec les sociétés d’autoroute, afin d’accroître le contrôle de l’État et surtout limiter les hausses de prix futures. Pourquoi ne pas proposer tout simplement de nationaliser les autoroutes : la pression de l’État serait alors une évidence...

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).

Commentaires récents